Les partis pris : Jean-Paul Belmondo, une histoire de France

Les partis pris : Jean-Paul Belmondo, une histoire de France

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, François Lenglet, Abnousse Shalmani et Marie Bonnisseau donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI. Au programme : "Le Magnifique" nous a quittés.

L'acteur Jean-Paul Belmondo est mort ce lundi à l'âge de 88 ans. Le clap de fin d'une vie consacrée au cinéma et au théâtre, qui laisse un vide immense.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Pour Jean-Michel Apathie, Jean-Paul Belmondo incarnait dans la mémoire collective la France insouciante. Il exprime le bonheur d'être Français, parce qu'il le portait sur lui. Nous sommes terriblement orphelins de ce bonheur des années 60. Le refuge intellectuel et émotionnel de ces années-là est très important.

François Lenglet revient sur les années Belmondo, c'est-à-dire l'incroyable croissance économique des années soixante au début 70. Le film "Pierrot le Fou" réalisé par Jean-Luc Godard (1965) l'a particulièrement marqué.

Abnousse Shalmani s'est penchée sur la presse étrangère, et notamment comment elle réagissait à la mort de Jean-Paul Belmondo. Globalement pour les Anglo-Saxons, la dernière fois que le cinéma français a eu un sens, c'était la Nouvelle vague. Et le film d'ouverture de cette nouvelle vague est "À bout de souffle" (1960).

Marie Bonnisseau revient ce soir sur les débuts de Bébel. Au départ, ce n'était pas gagné avec les professeurs de théâtre classiques. Jean-Paul Belmondo a quand même réussi dans la meilleure école de théâtre de France, le Conservatoire national d'art dramatique. À l'examen de sortie, il a reçu la pire mention en 1956. La légende veut qu'il ait adressé un bras d'honneur au jury.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.