Les partis pris : la fin de l'union de la gauche, en politique, rien n'est gratuit et Wagner, l'armée des mercenaires

Les partis pris : la fin de l'union de la gauche, en politique, rien n'est gratuit et Wagner, l'armée des mercenaires

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, Pascal Perri et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI. Au programme : la fin de l'union de la gauche, en politique, rien n'est gratuit et "Wagner".

Manuel Valls refuse d'appeler à soutenir au second tour des régionales en Île-de-France la liste d'union de la gauche de Julien Bayou, en raison de la présence de La France insoumise. L'ancien Premier ministre annonce qu'il votera pour la présidente sortante de droite Valérie Pécresse. Pour Jean-Michel Apathie, c'est la fin de l'union de la gauche.

Toute l'info sur

24H Pujadas

On a deux candidats, qui font liste commune aujourd'hui, qui proposent la gratuité de certains services publics et individuels. Un autre candidat propose, lui, d'offrir un vélo à chaque lycéen. Mais pour Pascal Perri, en politique, rien n'est gratuit.

Apparu dans le sillage de l’intervention russe en 2014 dans l’est de l’Ukraine, les mercenaires de Wagner, un groupe sans existence légale, est ensuite signalé en Syrie, en Libye, en RCA, au Soudan, en Mozambique, au Venezuela. Le groupe paramilitaire est engagé dans toutes les guerres de Vladimir Poutine. Le Figaro a recueilli le témoignage d'un soldat de Wagner. Abnousse Shalmani parle d'une armée des mercenaires.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 19.600 nouveaux cas en 24h, forte hausse des hospitalisations

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

"Toutes les tranches d'âge sont concernées" : les hospitalisations multipliées par dix en un mois en Occitanie

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.