Les partis pris : la réforme des peines de prison, la dissolution d'une association d'extrême droite, et le vaccin qui dynamite l'UE

Les partis pris : la réforme des peines de prison, la dissolution d'une association d'extrême droite, et le vaccin qui dynamite l'UE

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, François Lenglet et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI. Au programme : les peines de prison, la dissolution d'une association, et le vaccin en Europe.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a dévoilé les grandes lignes de son projet de "loi pour la confiance dans l’institution judiciaire". Il souhaite supprimer le dispositif du crédit de réduction de peine et promouvoir à la place un nouveau système de remise de peine "fondé sur les efforts que le détenu fournira pour sa réinsertion". François Lenglet trouve que c'est une bonne idée, mais elle ne sera pas facile à appliquer. Il espère que cette réforme s'accompagnera de moyens supplémentaires.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Le groupuscule d’extrême droite Génération identitaire a été dissous ce mercredi en Conseil des ministres, conformément aux instructions du Président de la République. Leur avocat va déposer un recours auprès du Conseil d’Etat pour excès de pouvoir ainsi qu’un référé auprès de la haute juridiction administrative pour annuler la suspension. Pour Jean-Michel Apathie, cela traduit parfaitement le très mauvais climat qui existe aujourd'hui dans la société française. Les intolérances montent. Nous ne sommes pas capables de gérer cela avec du recul en traduisant les membres qui font des actions fautives devant la justice. Dissoudre l'association, c'est aussi le signe d'une crispation dans la société, et c'est assez problématique.

Alors que la République Tchèque affiche lundi le pire taux d’incidence de l’UE, Prague et Bratislava se tournent vers le vaccin Sputnik V sans attendre d’autorisation européenne. Ils ont commandé 2 millions de doses. Viktor Orbán, le président hongrois, s'est fait vacciner dimanche avec le vaccin chinois. La Hongrie a par ailleurs commandé 2,5 millions de doses de Sputnik V et 5 millions de Sinopharm, alors que le pays bénéficie aussi de vaccins européens. La Pologne s'est également tournée vers la Chine parce que l'UE ne suivait pas. Pour Abnousse Shalmani, l'Europe est presque en train de se disloquer.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter