Les partis pris : le ticket pour la finale, la crise immobilière, la rumeur de la guerre à Taïwan et le premier tournage en orbite !

Les partis pris : le ticket pour la finale, la crise immobilière, la rumeur de la guerre à Taïwan et le premier tournage en orbite !

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, Marc Touati, Abnousse Shalmani et Marie Bonnisseau donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Dans le dernier baromètre Ifop-Fiducal pour LCI et "Le Figaro" publié lundi, Eric Zemmour est crédité de 12 à 15% d’intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle s'il devait se dérouler dimanche prochain. Le polémiste gagne encore des points, grignotés sur l'électorat de Marine Le Pen (18 à 21%). Si Xavier Bertrand était désigné candidat de la droite, le polémiste recueillerait 12% des voix. Un score qui monte à 13% s'il s'agissait de Valérie Pécresse, 14% si Michel Barnier avait la faveur des militants LR, et 15% si Eric Ciotti était désigné. Selon Jean-Michel Apathie, le ticket pour la finale, c'est 16 % !

Toute l'info sur

24H Pujadas

Après la menace Evergrande, le géant de l'immobilier au bord de la faillite, qui plane sur l'économie chinoise, c'est au tour d'un autre promoteur de menacer de s'effondrer. Avec 205,7 millions de dollars d'impayés, l'ardoise du groupe Fantasia Holdings est certes moindre que celle d'Evergrande, mais ce nouveau séisme financier continue d'alimenter les craintes d'un krach chinois. Cela pourrait se répercuter par effet domino sur les places financières mondiales. Ces bombes à retardement posent question sur la véracité des informations financières transmises par les sociétés. Selon Marc Touati, l'alerte grimpe sur la crise immobilière.

Abnousse Shalmani s'intéresse ce soir à la rumeur de la guerre à Taïwan. La présidente Tsai Ing-wen a mis en garde ce mardi dans une tribune publiée dans Foreign Affairs contre des "conséquences catastrophiques" si l’île tombait aux mains de la Chine. Elle promet de "faire tout ce qu’il faut" face aux menaces. "Ils devraient se souvenir que si Taïwan venait à tomber, les conséquences seraient catastrophiques pour la paix dans la région et pour le système d’alliance démocratique". "Cela serait le signal que dans la confrontation mondiale de valeurs aujourd’hui, l’autoritarisme prend le dessus sur la démocratie".

Marie Bonnisseau revient ce soir sur le premier tournage en orbite. C’est inédit ! Ce mardi, un réalisateur et une actrice russes ont décollé de Baïkonour, au Kazakhstan, pour réaliser des séquences de cinéma dans l’espace. Pendant un peu plus de trois heures, Klim Shipenko et Yulia Peresild ont voyagé à bord d’un vaisseau Soyouz piloté par le cosmonaute professionnel Anton Shkaplerov. Les premières images de leur film devaient être tournées rapidement après la séparation avec la fusée. Le module s’est arrimé à la Station spatiale internationale, où les deux civils resteront douze jours.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

EN DIRECT - Nouveaux cas, hospitalisations... Les indicateurs du Covid-19 encore en hausse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.