Les partis pris : Marseille, une gabegie française, l'ARS "détournée", polémique stérile, les Afghans n'aiment que l'Occident et la génération "mute" ne sonne plus !

Les partis pris : Marseille, une gabegie française, l'ARS "détournée", polémique stérile, les Afghans n'aiment que l'Occident et la génération "mute" ne sonne plus !

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, François Lenglet, Abnousse Shalmani et Marie Bonnisseau donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Emmanuel Macron entame mercredi une visite de trois jours à Marseille, où il devrait multiplier les annonces en faveur de la rénovation des écoles, des logements insalubres et des transports, et pour endiguer le trafic de drogue. Pour Jean-Michel Apathie, il n'y a pas grand chose qui va bien à Marseille. C'est un vrai problème. Il parle de gabegie française.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Chaque année à la mi-août est versée l'allocation de rentrée scolaire. Une aide dont bénéficient près de cinq millions d’enfants, mais qui suscite de manière récurrente son lot de polémiques. L'argument selon lequel l'argent dédié aux fournitures serait détourné à d'autres usages a pourtant été infirmé à plusieurs reprises. François Lenglet estime que c'est une polémique stérile.

Quand on se penche sur les pays qui accueillent des réfugiés Afghans, on parle tout de suite des pays occidentaux, mais rarement des pays musulmans. Pour les habitants de Kaboul, s'il s'agit de quitter les talibans, ce n'est pas pour aller en Turquie et se retrouver dans le sous-prolétariat urbain. Ils n'ont même pas la possibilité d'aller dans les pétromonarchies. Donc, pour Abnousse Shalmani, les Afghans n'aiment que l'Occident.

Un observateur britannique des technologies mobiles a rapporté une baisse des téléchargements des sonneries de téléphone portable de près d'un quart en quatre ans. C'est tout un business qui s'effondre. C'est la queue qu'une comète qui fut à son apogée au milieu des années 2000 et qui a ét un vrai pourvoyeur de musique auprès des jeunes publics. Selon Marie Bonnisseau, la génération "mute" ne sonne plus !

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

Global Citizen Live : tout ce qu’il faut savoir sur le concert événement diffusé samedi sur TMC

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.