Les pompiers des Bouches-du-Rhône suspendent leur vaccination à l'AstraZeneca après des effets indésirables

Les pompiers des Bouches-du-Rhône suspendent leur vaccination à l'AstraZeneca après des effets indésirables

FOCUS - Dans les Bouches-du-Rhône, les pompiers ont suspendu la vaccination de leur personnel avec le vaccin AstraZeneca. Quelles en sont les raisons ?

Le patron des pompiers des Bouches-du-Rhônes a décidé de suspendre, depuis ce week-end via une note interne, l'administration du vaccin AstraZeneca à son personnel. Une décision qui fait suite à l'hospitalisation vendredi d'un soldat du feu de 34 ans. Celui-ci avait reçu une première injection de ce vaccin mercredi dernier et 48 heures après, il a été victime d'arythmie cardiaque et de difficultés respiratoires qui ont nécessité son admission à l'hôpital. Son état est stable, mais la décision se veut plus être préventive.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Jusqu'ici, une soixantaine de sapeurs-pompiers du département avaient déjà été vaccinés à l'AstraZeneca. Et si une vingtaine devaient l'être aussi cette semaine, cela ne sera pas le cas, car la suspension sera valable tant qu'on n'en sait pas plus sur les causes des effets secondaires susmentionnés. En attendant, les pompiers, eux, sont toujours vaccinés par le vaccin Pfizer. C'est d'ailleurs celui-ci qui est administré dans le grand centre de vaccination des sapeurs-pompiers à Coudoux. Ce centre est ouvert au grand public, six jours sur sept et va continuer à être ouvert.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcats sur votre plateforme d'écoute préférée ! 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Lire et commenter