Les restaurateurs ont du mal à faire respecter le couvre-feu

Les restaurateurs ont du mal à faire respecter le couvre-feu

Malgré la réouverture, les restaurateurs sont mal à l'aise. Avec le couvre-feu, il est devenu très délicat de convaincre les clients de partir.

Il est 22h45 et cette place parisienne est encore noire de monde. Difficile d'imaginer qu'à 23 heures, tout le monde sera rentré chez lui. Malgré les patrouilles de sécurité censées faire respecter l'heure du couvre-feu, ces jeunes ne semblent pas très inquiets. Les bars et restaurants ont beau ranger les terrasses, difficile de faire accepter les règles à tout le monde surtout quand il faut quitter la table avec des verres à moitié plein.

Toute l'info sur

Le WE

Depuis la réouverture des terrasses à Bordeaux, Aurélien Guymard vit chaque soir les mêmes scènes. Avec ses onze employés, ils doivent à contre cœur inviter les 320 clients de sa terrasse à partir. Selon lui, c'est normal que les gens veulent rester dehors mais il y a des règles qu'il faut respecter.

Malgré les contraintes horaires, la plupart des clients relativisent. "C'est déjà pas mal. On ne va pas se plaindre pour ça", affirme l'un d'eux. Être encore un peu patient malgré le retour des beaux jours, tel est le défi à relever pour les habitués des terrasses jusqu'à la fin du couvre-feu le 30 juin prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.