VIDEO - Loi Travail : deuxième "Nuit debout" à République

SOCIÉTÉ
DirectLCI
MANIFESTATION - Des centaines de manifestants du collectif Nuit debout ont une nouvelle fois, passé la nuit de vendredi à samedi sur la place de la République à Paris pour réclamer l'abandon du projet de loi Travail. Un nouveau rassemblement est prévu jeudi à 14h.

"On en a marre". Pour la deuxième fois consécutive, le collectif "Nuit Debout" s’est réuni sur la place de la République à Paris dans la nuit de vendredi à samedi pour réclamer l’abandon du projet de loi Travail. Evacués au petit matin par les forces de l’ordre, les manifestants ont passé la nuit à débattre et à protester.

Alors que Manuel Valls s’est dit prêt à écouter les propositions de l’Unef, des centaines d’adolescents, d’étudiants, de trentenaires et même de quadragénaires, se sont réunis autour des baraques à frites improvisées pour l’occasion. "On ne veut pas de la loi El Khomri", crie Léa, citée par Le Parisien . "Bac +5, au chômage, une flopée de stages non payés. Ni même du reste, des socialistes et des autres. Y en a marre!"

Chômage, avenir, emploi… République, la place où on rejette le capitalisme

Le collectif "Convergence des luttes", à l’origine du mouvement, assure avoir obtenu un arrêté préfectoral pour occuper la place de la République pendant trois jours. Ce que conteste une source policière à l'AFP. Présent sur place, l'ancien candidat NPA à la présidentielle Olivier Besancenot a appelé à prolonger l’opération "résister et créer" en se rassemblant ce samedi à 14h.

Le tout au grand dam d’Anne Hidalgo, la maire PS de la ville, qui estime que "les lieux publics ne peuvent pas être privatisés, il y a des mesures de sécurité. On est obligés de faire respecter un peu d'ordre dans cette ville". Ce samedi matin, comme la veille, les CRS étaient de sortie pour évacuer la place. A nouveau. Laquelle sera à nouveau réinvestie par les manifestants. A nouveau. "Ce n'est pas qu'un mouvement de contestation de la loi du travail. Ca va bien au-delà".
 

EN SAVOIR + 
>> VIDEO - Loi Travail : des manifestants passent la "Nuit debout"
>>  PHOTOS - Du lycée Bergson à place d'Italie, la colère des jeunes 
>>  "Merci patron !" Les pieds nickelés contre Bernard Arnault

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter