Ma nouvelle vie : que sont-ils devenus un an après ?

Ma nouvelle vie : que sont-ils devenus un an après ?

Majoritairement vaccinés aujourd'hui, les pensionnaires des Ehpad vont pouvoir retrouver une vie presque normale. Nous sommes retournés à Nîmes dans le Gard, dans un établissement qui avait accepté à l'époque de nous raconter ce confinement à distance.

C'est un sourire dans un regard, un petit mot, un geste. Ce sont toutes ces attentions qui font tenir depuis un an les habitants de cette résidence pour seniors autonomes. En mars 2020, la directrice avait filmé pour nous son quotidien confiné. En prenant toutes les précautions, nous sommes allés la voir à Nîmes pour nous replonger avec elle dans cette année que personne n'avait imaginée. "Ça m'émeut à la fois. Puis quelque part aussi , je me dis, on avait l'impression à ce moment-là que ça serait vraiment une parenthèse dans nos vies. Mais elle n'est toujours pas fermée", précise Stéphanie Villard-Gileni, directrice de la résidence "Senioriales" à Nîmes (Gard).

Toute l'info sur

Le WE

Le protocole sanitaire va s'alléger. Il était temps de donner des perspectives aux pensionnaires. La directrice de l'établissement s'efforce donc de recréer cette vie d'avant, ces moments conviviaux pour qu'ils puissent retrouver leur sourire. Ce jour-là, elle a réuni quelques résidents autour d'un cours de cuisine.

Marie a emménagé dans la résidence après le premier confinement. Un grand changement à 98 ans. Avec la pandémie, la solitude était devenue trop grande. Alors, les pensionnaires aiment se retrouver par petit groupe. Enfants, petits-enfants, maris, femmes... C'est bien la famille qui leur a manqué depuis un an. Mais en attendant ces retrouvailles, le jeudi, les résidents chantent. Tous en chœur, ils s'imaginent la pandémie passer comme un lointain souvenir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter