"Ce drame était à prévoir" : Calais entre tristesse et colère après la mort de 27 migrants

"Ce drame était à prévoir" : Calais entre tristesse et colère après la mort de 27 migrants

HOMMAGE - Un drame humain inédit s'est noué dans la Manche, mercredi 24 novembre. Au moins 27 migrants sont décédés dans le naufrage de leur embarcation, au large de Calais. Dans la soirée, une cinquantaine de personnes se sont réunies spontanément à proximité du port.

Ils sont venus leur rendre hommage. Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à proximité du port de Calais, mercredi 24 novembre au soir, pour saluer la mémoire des 27 migrants décédés dans le naufrage de leur embarcation dans la Manche. Leur bateau gonflable, fragile et dangereux, s'est dégonflé lors de la traversée. Parmi les victimes se trouvent 17 hommes, sept femmes et "trois jeunes", a précisé la procureure de Lille Carole Étienne. Deux rescapés sont "soignés et dont les jours sont malheureusement également en danger", a indiqué, sur place, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

"Calais, traitements inhumains et dégradants", "Calais, droits humains outragés, brisés, martyrisés", pouvait-on lire sur des pancartes, dénonçant le traitement réservé à ces migrants. "Darmanin, assassin, tu as du sang sur les mains", "La honte, Bouchart (la maire de la ville, ndlr), Calais devient un corbillard", ont aussi scandé les manifestants.

Toute l'info sur

Crise des migrants : naufrage meurtrier au large de Calais

"Ce drame était à prévoir"

"Ça nous insupporte de voir les politiques dire que c'est la faute des passeurs au lieu de prendre leurs responsabilités par rapport à la situation à Calais", s'est emportée une militante de 25 ans, venue crier sa colère. "On est là pour se recueillir parce qu'on est tristes, parce qu'on en a marre de compter les morts." Pour une autre, bénévole à Calais, "il faudrait mettre en place un passage sécurisé de ces personnes en Angleterre de manière contrôlée pour empêcher encore plus de morts."

En vidéo

Calais : pourquoi autant de tentatives de traversées vers le Royaume-Uni ?

"Il y a beaucoup d'émotion ce soir, c'est le plus grand drame en mer." Quand les migrants lui font part de leur objectif de traverser la Manche, sur des embarcations de fortune, "on ne les encourage pas, on ne les arrête pas non plus. C'est leur choix. On leur donne juste la dignité ici le temps qu'il reste." "Avec des barrières de plus en plus hautes, ce drame était à prévoir, c'est affolant", s'est désolée une habitante de Calais. "Ils n'avaient déjà pas de logements hier et aujourd'hui ils sont sans vie."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.