Mardi gras en Martinique : des centaines de carnavaliers dans les rues malgré l'interdiction

Mardi gras en Martinique : des centaines de carnavaliers dans les rues malgré l'interdiction

Les images de défilés, sans aucun respect des gestes barrières dans les rues de Martinique font beaucoup réagir. Ils étaient des milliers à fêter le carnaval.

Malgré l'épidémie, des Martiniquais n'ont pas voulu renoncer à la tradition du Mardi gras. Peu de personnes ont mis le masque et les règles de distanciation physique n'ont pas été respectées. Dans les Antilles françaises, cette fête est incontournable et très populaire.

Toute l'info sur

Le 13h

Dès la semaine dernière, le préfet avait annoncé des mesures de restriction exceptionnelles pour ces jours de carnaval. "Je vous invite tous à ne pas participer à des événements non autorisés pendant les quatre jours gras de carnaval qui commencent", a déclaré Stanislas Cazelles. La réponse et la défiance des carnavaliers sont claires. Certains ont même chanté devant la préfecture de Fort-de-France. Dans les Antilles, le carnaval porte bien souvent un message politique.

Ces rassemblements sont préparés parfois en quelques heures sur les réseaux sociaux. Les participants risquent 135 euros d'amende. En Martinique, on compte une dizaine de nouveaux cas du Covid par semaine. Malgré tout, des défilés illégaux sont prévus pour la fin du Mardi gras.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rassemblements : les quais de Seine à nouveau évacués à Paris

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Lire et commenter