VIDÉO - Marlène Schiappa sur jeuxvideo.com : "Ce qui m'inquiète, ce sont les autres femmes qui sont harcelées sur le forum 18-25"

INTERVIEW - La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, invitée du Live politique sur LCI dimanche soir, a évoqué le forum 18-25 du site jeuxvideo.com, dont certains membres sont accusés d'être à l'origine d'une campagne de harcèlement sexiste, et qui ont également ciblé Marlène Schiappa.

Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a évoqué dimanche le forum "Blabla 18-25" du site jeuxvideo.com, dont certains membres sont accusés de harcèlement sexiste. Elle estime notamment qu'"internet ne doit pas être une zone de non-droit".


"J'ai contacté Webedia directement, je dois les voir cette semaine, pour les appeler à prendre leurs responsabilités, à modérer d'avantage ce forum", a déclaré Marlène Schiappa, qui avait annoncé vendredi avoir envoyé une lettre à l'entreprise qui gère le site jeuxvideo.com, ainsi qu'à Twitter.

"Moi, ce qui m'inquiète, ce sont toutes les autres femmes qui sont harcelées sur ce forum sur lequel on a dévoilé des adresses personnelles, des noms de leurs enfants, des noms des écoles de leurs enfants, qui ont été menacées physiquement, de façon très dangereuse", a affirmé la secrétaire d'État, elle même ciblée dans ce forum.


Plus tôt dans la semaine, la journaliste Nadia Daam a été harcelée et menacée par plusieurs internautes, après une chronique sur Europe 1 dans laquelle elle dénonçait le forum 18-25 de jeuxvideo.com. 

Marlène Schiappa envisage-t-elle des sanctions si Webedia ne prend pas ses "responsabilités" ? "Nous verrons, ils se sont engagés à doubler le nombre de modérateurs salariés, me semble-t-il", a répondu la secrétaire d'État. "Nous allons les rencontrer de visu et voir avec eux quel engagements fermes ils prennent, parce que pendant ce temps il y a des femmes qui continuent à être harcelées, à être appelées chez elles, à être suivies sur leur lieu de travail, et ça c'est inacceptable dans un état de droit".


Marlène Schiappa ne s'est pas non plus prononcée sur une éventuelle fermeture du forum : "Ce n'est pas à moi de le décider, nous sommes dans un état de droit, la justice passera et nous dira si ce forum peut rester ouvert ou pas."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter