VIDÉO - Pyrénées-Atlantiques : jusqu'à 1,50m d'eau dans les rues de Salies-de-Béarn la nuit dernière

Société
DirectLCI
INTEMPÉRIES - La petite ville de Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques) a été inondée par des torrents d'eau dans la nuit de mardi à mercredi. Si le niveau de l'eau baisse doucement, la décrue n'est pas attendue avant mercredi soir.

Un déluge. L'équivalent d'un mois et demi de pluie est tombé en quelques heures dans la petite ville de Salies-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques) au milieu de la nuit de mardi à mercredi. "Ça a été très très rapide, raconte une habitante à LCI. La ville était inondée jusqu'à 1,50 mètres. Il a fallu sortir par la fenêtre et monter ce qu'on pouvait au premier étage. C'est très difficile à vivre". 


Selon Claude Serres-Cousiné, maire de la ville, les secours ont retrouvé "des habitants en hypothermie, noyés jusqu'à la poitrine". Si le niveau de l'eau baissait doucement en début de matinée, la décrue n'est cependant pas attendue avant mercredi soir. Certaines personnes s'attendent à des dégâts très importants.

En vidéo

Regardez le reportage de notre envoyé spécial sur place

Des centaines d'interventions

Sur l'ensemble des Pyrénées-Atlantiques, les pompiers sont intervenus une centaine de fois pour des impacts liés aux biens. Dans le département voisin des Hautes-Pyrénées, ils avaient comptabilisé mardi à 23h 124 interventions, essentiellement pour évacuer l'eau dans des maisons, des caves, des garages.


Quelques personnes ont été mises en sécurité, parmi elles dix enfants et quatre adultes qui se trouvaient dans l'école primaire d'Aubarède, a indiqué un officier du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours. Plusieurs routes ont également été coupées par la montées des eaux. L'A64 était ainsi inondée à la hauteur de Tarbes.

Enfin l'accalmie

Ce mercredi matin, onze départements étaient toujours en alerte "inondation" (Calvados, Eure, Eure-et-Loir, Ille-et-Vilaine, Gers, Landes, Lot-et-Garonne, Orne, Sarthe, Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne) et deux autres en alerte "pluie-inondations" (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées justement).


La France a subi depuis mai plusieurs épisodes orageux très violents. La vague d'intempéries a fait la semaine dernière quatre morts et provoqué inondations et dégâts. "À partir de ce mercredi, c'est un peu la fin des hostilités", hormis pour le Sud-Est, promet toutefois Météo-France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter