VIDÉO - Décembre le plus sec depuis au moins 50 ans : quelles conséquences ?

VIDÉO - Décembre le plus sec depuis au moins 50 ans : quelles conséquences  ?

SÉCHERESSE - En moyenne, il n'est tombé durant ce mois de décembre 2016 que 21% des précipitions attendues en cette saison. Et les conséquences sont déjà visibles dans certaines régions et certains secteurs.

Dans les bureaux de Météo France, des records d'ensoleillement ont été enregistrés ces dernières semaines, avec par conséquent un déficit important de précipitations. Et pour cause : ils s'agit du mois de décembre le plus sec depuis plus de cinquante ans. 

L'explication des prévisionnistes ? Un anti-cyclone bien ancré en Europe durant trente jours.

Toute l'info sur

Le 20h

Les agriculteurs inquiets

Ainsi, il n'est tombé en moyenne que 21% des précipitations, neige ou pluie, attendues en cette saison. Les conséquences sont déjà visibles dans certaines régions, comme le Béarn. 

Si le lac du Gabas peut contenir vingt millions de m3 d'eau, il est actuellement à moins de 10% de sa capacité. Or, 2.000 agriculteurs comptent sur cette réserve pour irriger leur champs cet été.

Situation critique en montagne

La façade Est du pays est aussi concernée par cette sécheresse. En montagne, face au manque ou à l'absence de neige, les stations la produisent grâce à des machines qui nécessitent de l'air froid mais aussi beaucoup d'eau : l'équivalent de deux piscines olympiques pour un hectare de poudre blanche.

A Avoriaz, les bassins sont déja à moitié vides. S'il ne neige pas d'ici février, la situation deviendra alors extrêmement compliquée.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : la France s’apprête à suspendre les vols en provenance et à destination de l’Inde

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été

Lire et commenter