VIDÉO - Mais de quoi parle-t-on vraiment avec les collègues devant la machine à café ?

Société
DirectLCI
SONDAGE - Les trois sujets de prédilection abordés lors de la pause-café sont… (roulements de tambour) : la météo, les vacances et le foot. Même si les salariés, et notamment les cadres, en profitent aussi pour évoquer des dossiers professionnels.

Aussi faciles à lancer que sans danger vis à vis des collègues, les sujets phares évoqués en pause ne risquent pas de fâcher qui que ce soit. La météo, les vacances et le football constituent ainsi le top 3 des conversations les plus en vue autour de la machine à café. Sur les premières semaines de juin 2018, ces sujets tout à fait conventionnels ont été beaucoup abordés par les salariés français pendant leurs moments de répit.


C’est en tout cas ce qui ressort d’un sondage Ifop/Lavazza portant sur cette période et publié le 3 juillet 2018. Précisément, 86% des salariés interrogés disent avoir avant tout parlé de la pluie et du beau temps. Pour 75%, les congés ont accaparé ces conversations. Et pour 62%, c’est le Mondial de foot et notamment les pronostics des matchs qui ont été les plus évoqués.

Des sujet qui collent à l’actu

Des sujets certes attendus mais qui correspondent parfaitement à l’actualité. En effet, les pluies incessantes et les orages violents qui se sont abattus sur l'Hexagone sont venus gâcher la toute fin du printemps. Dans le même temps, la perspective des grandes vacances est devenue imminente. Sans oublier le coup d’envoi de la Coupe du monde en Russie. 


Comme il y en a, malgré tout, pour tous les goûts (ou presque), d’autres événements propres à cette période ont aussi alimenté les discussions entre collègues. Les trains qui n’arrivent pas à l’heure (quand ils arrivent...) ont ainsi été le principal sujet de 58% des personnes interrogées, sachant que le sondage a été réalisé en pleine période de grève à la SNCF. 

En vidéo

VIDÉO - "J'ai nagé avec des dauphins" : plus d'un Français sur dix ment à ses collègues sur ses week-ends

Les examens de fin d’année et les études supérieures des enfants ont, quant à eux, accaparé respectivement 39% et 31% des conversations. Un pourcentage néanmoins un peu en-deçà des sorties culturelles (49%), de l’actualité politique (47%) et de la situation économique de l’entreprise (47%). 


Et parce qu’il est parfois plus facile de faire avancer un dossier, l'air de rien, au détour d’un échange devant la machine à café que dans une salle de réunion avec un auditoire qui peut sembler plus rigide, 26% des salariés (et 41% des cadres) disent envisager ce moment plus informel pour transmettre leurs dossiers et briefer leurs collègues. 

Des pauses fréquentes et dehors en été

Mais surtout, les beaux jours sont l’occasion de prendre l’air. La moitié des salariés (48%) disent en effet que pendant juillet et août, ils en profitent pour faire leur pause en extérieur. Certains (16%) disent même faire les soldes pendant l'heure du déjeuner, avec des collègues. La période estivale est l’occasion aussi de multiplier les pauses pour près de 3 salariés sur 10, à la fois parce que l’activité est généralement ralentie et parce que les supérieurs sont absents pendant leurs propres vacances. Quand le chat n’est pas là, les souris dansent. 


A l’inverse, près d’un cinquième des salariés (18%) déclarent faire des pauses moins fréquemment en période estivale. C’est en quelque sorte la double peine : ils sont non seulement seuls sur le pont mais, par la même occasion, n’ont pas de collègues avec qui partager ces moments de détente. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter