Micro-dons : l'arrondi à la caisse rapporte 7 millions d'euros par an aux associations

Micro-dons : l'arrondi à la caisse rapporte 7 millions d'euros par an aux associations

SOLIDARITÉ - Centime après centime, l'arrondi à la caisse séduit de plus en plus les Français. Si les sommes sont à peine visibles dans le porte-monnaie, le geste est important puisqu'il a permis de récolter 7 millions d'euros l'année dernière.

Faire preuve de solidarité n'a jamais été aussi facile pour les consommateurs. Cette année, 8000 magasins participent à l'opération micro-dons. "Souhaitez-vous arrondir à trente euros pour faire un micro-don à un centime ?", propose le caissier à une cliente dans un magasin toulousain. Bien souvent, la personne accepte. Et derrière cette simple initiative, l'impact est significatif. L'année dernière, plus de sept millions d'euros ont été récoltés partout en France.

Toute l'info sur

Le 13h

Comment expliquer le succès de cette opération auprès des consommateurs ? Pratique, ce système permet de toucher de nouveaux bienfaiteurs. Par rapport aux dons classiques, il attire de plus en plus les Français car verser quelques centimes est presque invisible sur le ticket de caisse. 

Ce système de micro-dons peut s'avérer moins contraignant pour les donateurs. "Tout le monde peut donner sans n'avoir aucune démarche à effectuer. À travers ce dispositif, les gens n'ont pas peur d'être relancés par la suite. Souvent, ils craignent d'être sollicités par la suite donc cette initiative les rassure", explique Agnès Vabre, responsable administration gestion au magasin Truffaut de Colomiers (Haute-Garonne).

1300 associations bénéficient de l'opération

En cette période des festivités, l'arrondi à la caisse est particulièrement efficace. "Depuis la réouverture des magasins pour Noël, la somme récoltée a presque doublé. La générosité est importante pendant les fêtes de fin d'année", indique Jean-Christophe Duthoit, directeur du magasin Truffaut. Chaque enseigne choisit sa cause et les sommes récoltées viennent en aide à 1300 associations dans le pays.

Lire aussi

Parmi elles, Les Restos du cœur font partie des associations qui bénéficient de ce dispositif. Ils fonctionnent uniquement grâce à la générosité du public et pour eux, cette opération permet d'œuvrer sur le terrain. Concrètement, les sommes récoltées par exemple chez Truffaut à Colomiers serviront à financer un jardin d'insertion dans le Tarn. Et Jean Steichen l'un des responsables des Restos du cœur dans la région confirme : "Les retombées sont conséquentes sur le terrain."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Variants du coronavirus : faut-il privilégier le masque FFP2 dans les lieux à risques ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Qu'est devenue Delphine Jubillar ?

Lire et commenter