Mobilisation des routiers : rassemblements et barrages filtrants contre la loi Travail

Société
MANIFESTATION – Ce lundi, les syndicats routiers CFDT et CFTC ont lancé une journée de mobilisation pour alerter contre la réforme du travail du gouvernement. Des rassemblements ou barrages filtrants ont été organisés à Paris et en régions. Une délégation doit être reçue dans la matinée au ministère du Travail

Les routiers montent au créneau. Lundi, la CFDT et la CFTC Route se mobilisent dans toute la France afin de manifester leur désaccord à l’encontre de certaines mesures phares du projet de loi de réforme par ordonnances du code du travail. Le mouvement "sera visible", et ce dans plusieurs régions de France, promettait-on avant cette journée d'action. Les automobilistes ont pu s'en rendre compte lundi matin, notamment dans la métropole lilloise, dont les principaux axes étaient paralysés par une opération escargot selon France Bleu.  

Barrages filtrants et distributions de tracts

A Paris, plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées calmement en début de matinée près du ministère du Travail, vêtus de gilets CFDT et CFTC, alors qu'une délégation doit reçue en fin de matinée au cabinet de Muriel Pénicaud. En Moselle, la préfecture a signalé une manifestation de chauffeurs routiers sur l'autoroute A4, au niveau du péage de Saint-Avold. Des barrages filtrants étaient mis en place dans le sens Paris-Strasbourg et Strasbourg-Paris, générant, vers 08H30, environ 1 kilomètre de bouchon. Une cinquantaine de routiers, à l'appel de la CFDT, ont également manifesté à partir de 07H20 au péage de Vienne-Reventin sur l'autoroute A7 au sud de Lyon, où ils ont distribué des tracts aux automobilistes pendant deux heures environ, selon la police.


Rappelant que la profession de routiers compte "75 % de TPE-PME", la CFDT et la CFTC estiment que la réforme du Code du travail ne servira que la "précarisation du contrat de travail", et la "concurrence déloyale". Les ordonnances vont "beaucoup plus percuter" le secteur du transport routier que d’autres professions, a affirmé Thierry Douine, président de la CFCT-Transport dans des propos rapportés par Europe 1.

En vidéo

ROUTIERS, LA VRAIE MENACE ?

Le 25 septembre, les fédérations CGT et FO des transports ont de leur côté appelé à une grève reconductible du secteur. Eux n’excluent pas de cibler les dépôts de carburants, et l’ont déjà fait savoir. "Ce sera une grève qui aura des conséquences très concrètes sur l’économie française", avait ainsi déclaré Jérôme Vérité, secrétaire général de la fédération CGT-Transports le 13 septembre dernier.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme du code du travail

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter