Montagne : comment se passent ces vacances pas comme les autres ?

Montagne : comment se passent ces vacances pas comme les autres ?

Les vacances d'hiver sont certes décevantes au regard d'une année normale, mais certaines stations de ski redoutaient des résultats bien pires. Et elles ont tout essayé pour faire venir des touristes malgré l'absence de remontée mécanique.

En temps normal, à cette période de l'année, ils sont plus de 25 000 sur les pistes de Val Thorens. Un temple du ski alpin qui n'a jamais connu une telle quiétude en plein hiver. "C'est paisible, il n'y a pas trop de monde", note une touriste. À peine 3 000 vacanciers dans la station, un taux de remplissage de 20% et des appartements à prix bradés.

Toute l'info sur

Le WE

Une clientèle 100% française qui découvre de nouvelles activités : karting sur glace, baby raquette pour les plus jeunes ou le VTT électrique. Mais à Val Thorens comme ailleurs, quelques mordus de glisse ont trouvé une astuce pour remonter les pistes malgré tout. Empruntés les bus gratuits qui circulent dans la vallée.

Dans la station voisine de Courchevel, les clients rejoignent les hauts des pistes en voiture ou en taxi. Un balai de véhicule qui déclenche la polémique. "Écologiquement, c'est une catastrophe pour la montagne", déplore un visiteur. Les stations indiquent que ces transports par la route sont autorisés. Mais que des contrôles vont être renforcés pour limiter l'affluence aux arrêts de bus et vérifier le port du masque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu : en Italie, la Sardaigne passe en "zone blanche"

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis

Lire et commenter