VIDÉO - Morlaix inondé après un énorme orage, aucune victime à déplorer "pour l'heure"

DirectLCI
IMPRESSIONNANT - Le centre-ville de la cité du Finistère a été durement touché par les orages, dimanche 3 juin en milieu d'après-midi. En à peine une heure, Morlaix avait les pieds dans l'eau après des pluies diluviennes. Selon la préfecture, qui s'exprimait ce lundi, ces intempéries n'ont pas fait de victimes.

En moins d'une heure, les Morlaisiens ont eu de l'eau jusqu'à la ceinture. Ce dimanche après-midi, alors qu'une vaste dépression venue de l'ouest arrivait sur la France, des pluies diluviennes se sont abattues vers 15h30 sur Morlaix, dans le Finistère, inondant le centre-ville de cette cité de 15.000 habitants.


En début de soirée, la préfecture avait annoncé la mise en place d'une cellule de crise, réunissant les différents services concernés, et le déploiement d'hébergements d'urgence pour les personnes qui pourraient en avoir besoin. "Plusieurs personnes en difficulté ont été secourues, et une personne âgée est recherchée", s'inquiétait la préfecture, citée par Le Télégramme. Dans un nouveau communiqué, ce lundi, la préfecture se faisait plus rassurante, assurant que "pour l'heure, aucune victime n'est à déplorer, ni parmi la population in parmi les nombreux effectifs engagés pour gérer la crise".

Vers l'obtention de l'état de catastrophe naturelle ?

Les dégâts se limitent à des pertes matérielles, avec "selon les premières estimations, une cinquante de commerces [...] touchés dans le centre-ville de Morlaix", annonçait la préfecture du Finistère dans un communiqué, ce lundi. Autre conséquence, la suspension de la ligne ferroviaire Morlaix-Roscoff, dont la voie avait subi "d'importants dommages". 


250 opérations de secours ont été menées par les pompiers, ce dimanche, et plus d'une soixantaine ce lundi, précisaient les autorités, qui indiquaient qu'elles avaient "engagé les démarches afin d'obtenir la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle dans les communes touchées par les intempéries".

Les images diffusées sur les réseaux sociaux étaient impressionnantes. Dans le centre-ville, très encaissé, les bouches d'égouts ont débordé tandis que les quelques passants peinaient à marcher à cause du courant. Non loin, la Nationale 12 a été fermée à la circulation entre Saint-Martin-des-Champs et Sainte-Sève. Selon Stéven Tual, prévisionniste à Météo-France, il est tombé "21 mm de précipitations, soit un demi-mois de pluie, en 30 minutes", rapporte Le Télégramme.

Les pompiers ont notamment secouru des Morlaisiens coincés à leur domicile à l'aide d'un tractopelle, raconte pour sa part Ouest-France. C'est un SDF, William, qui a prévenu les secours que des personnes étaient piégées chez elles par le courant. 

Ce lundi matin, 17 départements du Nord-Ouest et de l'Est étaient placés en vigilance orange aux orages par Météo France. Des orages qui doivent se poursuivre toute la semaine en France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter