VIDÉO - Il a changé leur vie : les ex-élèves des écoles Bernard Tapie lui disent merci

VIDÉO - Il a changé leur vie : les ex-élèves des écoles Bernard Tapie lui disent merci

TÉMOIGNAGES - L'expérience fut de courte durée, mais foudroyante : les anciens élèves des écoles de vente fondées par Bernard Tapie n'ont pas oublié cette expérience. C'est aussi le cas de ceux qu'il invitait dans son émission Ambitions. TF1 en a retrouvé plusieurs.

En 1986, Bernard Tapie lançait une école pour former aux métiers de la vente des jeunes au chômage ou sans formation. Six établissements verront le jour, en France, en Belgique et en Suisse. En 1990, c'est l'émission "Ambitions" qui lui permet de mettre en vedette de jeunes entrepreneurs, avec des audiences stratosphériques. Une trentaine d'années après, alors que Bernard Tapie vient de mourir, TF1 a rencontré d'anciens élèves de son école et invités de son  émission (voir le reportage en tête d'article). 

Toute l'info sur

Décès de Bernard Tapie

À Compiègne, Sandra Pardon se souvient, devant les murs de l'école fermée depuis bien longtemps, de la promo 1992 à laquelle elle appartenait. C'est cette expérience qui a lancé la carrière de cette déléguée médicale, désormais également conseillère municipale de son village. Bernard Tapie a été un modèle, et son école le moyen pour cette fille de carrossier de se trouver : "Il m’a fait découvrir ce qu’est l’ambition", résume-t-elle, "parce qu’à 18 ans ou 20 ans, je pense qu’on a des ambitions, mais elles sont probablement faussées". Elle se souvient aussi d'une formation éclair, d'une densité éprouvante. 

"Mais c'est quoi, l'école Bernard Tapie ?"

Cette formation l'a marquée durablement, de même qu'elle a toujours intrigué les recruteurs : "Il ne s’est pas passé un entretien, même 10 ans après, où on ne me demandait pas 'mais c’est quoi l’école Bernard Tapie ?' ". À Compiègne, comme celle de Sandra, mais aussi à Marseille, à Vichy, à Béziers... six écoles de commerce verront le jour, dont une en Suisse et une en Belgique. Bernard Tapie les finance sur ses fonds propres, ce qui explique aussi la brièveté du projet, huit ans à peine : en 1994, la faillite de l'homme d'affaires entraîne la fermeture de tous les établissements. 

En vidéo

Adieu à Bernard Tapie : les anciens élèves des écoles qu’il avait créées se souviennent

Le lancement de ses écoles de commerce surfe sur l'immense popularité de Bernard Tapie à l'époque, due pour une large part à la visibilité que lu donne l'émission Ambitions, diffusée entre février 1986 et 1987. L’homme d’affaires a accéléré de nombreuses carrières au cours de cette unique saison, comme celle de l'architecte marocain rencontré par TF1 dans le reportage qui ouvre cet article. Tapie croit à ses projets, et les défend pendant une heure et demie à l'antenne de TF1. Ce sera un tremplin pour le jeune architecte, une réussite que  vantait encore il y a quelques mois Bernard Tapie. 

Lire aussi

La Haute-Autorité de l'Audiovisuel, ancêtre du CSA, mettra fin à l'aventure d'"Ambitions", estimant que l'émission était surtout un tremplin pour son animateur. Bernard Tapie sera élu député à Marseille deux ans plus tard, et deviendra ministre de la Ville du gouvernement socialiste de Pierre Bérégovoy en 1992.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.