Napoléon : avec les grognards de la grande armée

Napoléon : avec les grognards de la grande armée

REPORTAGE - Deux cents ans après sa mort, Napoléon fascine toujours autant. La preuve ce week-end, avec la présence de 540 reconstituteurs à Saint-Cloud en région parisienne.

À cheval, à pied, en cadence... Ils étaient plusieurs centaines, venus de toute l'Europe, pour partager leur amour de l'histoire et bien souvent leur admiration pour Napoléon. “Je trouve que les gens qui font le spectacle se donnent beaucoup de mal”. Comme échappés d'un livre d'histoire, ce qu'on appelle des reconstituteurs ont commencé leur journée de façon moins solennelle sur le marché. “Ça fait des clients un peu pas comme les autres”. Et sous l'œil de vendeurs plutôt incrédules, pas question de se priver de quelques emplettes.

Toute l'info sur

Le WE

La nuit dernière, c'est dans ce jardin public que les soldats ont dormi, dans des tentes exactement comme à l'époque. “Dans une tente comme ça, on peut s'y mettre à deux ou à trois. Donc à l'époque, C’était plutôt six”.

Ces passionnés sont ici pour faire découvrir la vie du soldat sur le front, ses repas et sa musique. Le premier empire comme si vous y étiez. “C'est très beau, mais je n'aurais pas voulu être à leur place”. Un conseil surtout : ne leur dites pas qu’ils sont déguisés ! “Ah non non pas du tout, ce n’est pas un déguisement et on va dans le détail. Les coupes réglementaires sont respectées, c’est suivi à la lettre. Drap de laine fabrication française, l’uniforme fabrication française, mis à part le fusil qui est une copie pakistanaise”. Du drap de laine qu'il fallait assumer ce samedi, sous quasiment 30°.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de classes fermées en nette baisse

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

INFO LCI - "Pendez les blancs" : la cour d’appel de Paris relaxe Nick Conrad

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Londres tente de se rabibocher avec Paris

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.