VIDÉO - Naufrage : des dizaines de migrants morts noyés au large de Calais

VIDÉO - Naufrage : des dizaines de migrants morts noyés au large de Calais

MANCHE - Au moins 27 migrants sont morts mercredi dans un naufrage au large de Calais. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu sur place. À Londres, le Premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué une réunion de crise.

Trois navires et trois hélicoptères étaient mobilisés tout l'après-midi mercredi pour rechercher des victimes. L'alerte a été donnée par un pêcheur qui a découvert une partie des corps qui flottaient à la surface. Jamais le bilan, encore provisoire, d'une traversée de migrants n'avait été aussi lourd dans la Manche. 

Toute l'info sur

Crise des migrants : naufrage meurtrier au large de Calais

Yolaine est bénévole et serait l'une des toutes dernières personnes à avoir vus le groupe de migrants vivants. Elle leur avait fourni des vêtements la veille. "J'essaye d'appeler, personne ne me répond. Personne, personne, aucune nouvelle de personne. Hier, plusieurs sont venus me dire 'au revoir Mamie, on pensera toujours à toi'... Aujourd'hui, je ne sais pas, peut-être que ce sont tous ces enfants qui sont morts", témoigne-t-elle, la voix brisée par l'émotion, dans le reportage de TF1 en tête d'article.

"On met des barrières partout, on met des murs partout, on déplace juste le problème"

Une cinquantaine de passagers pourraient avoir pris place à bord du bateau, parti de Dunkerque. Seules deux personnes auraient été secourues. Natacha Bouchart, maire LR de Calais parle d'un drame et évoque son désarroi. "Je me bats pour éviter ces drames entre la fermeté et l'humanité, les différents dispositifs et les alertes auprès des différents ministères", souligne-t-elle.

Lire aussi

Dans la ville, certains habitants sont choqués, bien que peu surpris. Ils vivent au quotidien la complexité de la question migratoire. "On met des barrières partout, on met des murs partout, on déplace juste le problème. Avant, ils essayaient de passer par les ferrys, en montant dans les bateaux, maintenant, ils ne peuvent plus le faire, donc ils passent par la mer. Et puis ils crèvent tous. C'est une catastrophe", réagit, amer, un Calaisien. 

"On sait aller sur la Lune, mais on ne sait pas trouver de solution  pour des êtres humains", regrette un autre. Après ce drame, Emmanuel Macron s'est exprimé. "La France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière", a déclaré le président de la République.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.