Nouveaux tarifs de la SNCF : tout ce que vous devez savoir

Nouveaux tarifs de la SNCF : tout ce que vous devez savoir

Sortir de la jungle des tarifs, fidéliser les clients, rendre le train plus accessible, c’est le pari de la SNCF. L’entreprise veut doubler le nombre de voyageurs en dix ans. Allons-nous y gagner ?

Pour le même trajet, les passagers de ce train qui roule vers Paris ont payé du simple au triple. Des prix illisibles, parfois trop chers, la SNCF rêve d’enfin mettre fin à ces critiques. Elle a dévoilé de nouveaux tarifs ce mardi après-midi. Elle met en place dès aujourd’hui une carte de réduction unique pour tout le monde à 49 euros par mois.

Toute l'info sur

Le 20h

“Notre objectif, c’est que l’an prochain, ces cartes nous permettent de gagner 20 millions de voyages supplémentaires”, précise Christophe Fanichet, président directeur général de SNCF Voyages. Comment est-ce possible ? En proposant des tarifs plafonnés en seconde classe. Désormais, pour les trajets de moins d’une heure trente, vous payerez 39 euros maximum. Entre une heure trente et trois heures, pas plus de 59 euros. Pour les trajets plus longs, 79 euros maximum. Et cela, quel que soit le trajet ou la date à laquelle vous réservez.

Mais attention, il y a une exception. Si vous avez entre 28 et 59 ans, que vous voyagez seul et en semaine, vous ne pourrez pas bénéficier des tarifs plafonnés. Les plus de 60 ans auront droit à un nouvel abonnement. Pour 79 euros par mois, ils peuvent voyager aussi souvent qu’ils le souhaitent en semaine. Enfin, pour tout le monde, carte de réduction ou non, la SNCF propose désormais un remboursement gratuit jusqu’à trois jours avant le départ.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.