Nouvel An : comment l'avez-vous fêté ?

Nouvel An : comment l'avez-vous fêté ?

2020 s'est donc achevée comme elle s'est déroulée de façon inédite. C'est sous couvre-feu en petit comité que nous avons fêté le passage de la nouvelle année. Et vous, comment l'avez-vous fêté ? Deux familles, deux ambiances à Marseille.

Un peu plus tôt dans la soirée, c'est un réveillon au calme qui s'est déroulé chez Anouk. Cette Marseillaise a opté pour une soirée entre amis, en petit comité. Elle a également fait quelques aménagements chez elle pour que ses invités y puissent passer la nuit, parce qu'ils ne peuvent pas repartir après 20 heures. "Il reste quand même le 31 décembre, mais vu qu'il y a moins de gens, c'est différent", lâche l'un d'entre eux.

Toute l'info sur

Le WE

Un peu plus loin, la soirée est bien avancée avec une tout autre ambiance pour dire au revoir à 2020. C'est en famille que ces Marseillais ont décidé de fêter la nouvelle année. Sœur, beau-frère, marraine, enfant, sont réunis pour ce Nouvel an particulier. Chez eux, on oublie la distanciation, c'est que l'une des invités, infirmière, n'est pas venue les mains vides. Elle a apporté des tests antigéniques. "On a préféré tous le faire pour passer la soirée tranquille et pouvoir faire la fête ensemble en toute sécurité", explique-t-elle. "Si on a la possibilité de faire abstraction du masque pendant quelques heures, ce n'est pas plus mal", affirme l'une de ses hôtes. Et passez la soirée à neuf adultes, un peu plus que les recommandations, mais un moment essentiel. "C'est précieux de se retrouver, c'est même vital", conclut-elle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter