Nouvelles restrictions : un coup de massue dans les départements les moins touchés

Nouvelles restrictions : un coup de massue dans les départements les moins touchés

REPORTAGE - La généralisation des restrictions sanitaires a été annoncée par le chef de l'État mercredi soir. Cette décision est une véritable douche froide dans les zones les moins touchées par l'épidémie.

Depuis mercredi soir, nous savons à quoi va ressembler notre vie pendant les 31 prochains jours. Un confinement moins rude que celui de mars 2020 a été décidé sur tout l'Hexagone. Dans les départements où le virus est peu présent, les habitants ont du mal à l'accepter.

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

Sans l'ombre d'un doute, la lassitude est le sentiment qui prédomine aujourd'hui. Elle est partagée par la plupart des Français, mais certains acceptent les nouvelles restrictions et le fait qu'il faille redoubler d'efforts, notamment pour ne pas saturer les services de réanimation. D'autres par contre commencent à remettre en cause cette discipline de fer.

Parmi toutes les restrictions, la limitation des déplacements est la mesure la moins acceptée. Sur ce sujet, des personnes abordées par nos reporters parlent même d'injustice pour ceux qui vivent loin de tout en campagne. D'autres ont l'impression de ne pas avancer, ce qu'ils trouvent démoralisant. Ainsi, de nombreuses envies ne pourront pas être assouvies avant quatre semaines, voire plus si la pandémie est toujours hors de contrôle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

EN DIRECT - Funérailles du prince Philip : la famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage

Déconfinement : les pistes du gouvernement

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter