Obligation vaccinale : les soignants à l’heure des sanctions

Obligation vaccinale : les soignants à l’heure des sanctions

REPORTAGE - L'obligation vaccinale pour les soignants est entrée en vigueur ce matin. Nous avons réalisé un premier bilan de cette journée.

Quand une aide-soignante s'est présentée ce matin au bloc opératoire, sa direction l'a priée de rentrer chez elle et de signer un document reconnaissant qu'elle n'est pas vaccinée. À partir d'aujourd'hui, elle est suspendue de ses fonctions.

Toute l'info sur

Le 20h

"Quand je suis sortie de la clinique, je me sentais un peu comme mise à la porte. Je n'ai pas réalisé, je ne réalise pas encore", raconte-t-elle. Pour lever cette suspension, elle a décidé qu'elle se fera vacciner.

Toute la journée, les hôpitaux et cliniques ont recueilli les derniers avis de vaccination pour s'organiser et éviter tout impact sur les soins. Malgré les premières suspensions dans le groupement hospitalier de Nice, 450 salariés sont concernés, dont une soignante prévenue la nuit dernière par mail.

"Aujourd'hui, je me sens lâche. C'est comme si je quittais le navire qui est déjà percé, il a déjà l'eau qui rentre dedans. Je ferai tout pour revenir. Mais aujourd'hui, on en est là, à être suspendue et ne plus pouvoir exercer alors qu'on manque de personnel", s'exprime-t-elle. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ – "Danse avec les stars" : Bilal Hassani éblouit le jury, Lââm éliminée

Covid-19 : le vaccin de Moderna serait supérieur à celui de Pfizer contre les formes graves

EN DIRECT - Plus de 200 arrestations à Melbourne lors de manifestations contre les restrictions sanitaires

Covid-19 : les experts sanitaires américains se prononcent contre une 3e dose de vaccin pour tous

Algérie : l'ancien président Abdelaziz Bouteflika est mort

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.