VIDÉO - "On ne peut pas imaginer qu’on ait pu mettre au monde des terroristes"

DirectLCI
RADICALISATION - Il y a trois ans, la fille de Valérie est partie en Syrie, endoctrinée et "harponnée par un garçon". Elle n'est toujours pas revenue. Valérie ne s'explique toujours pas pourquoi. Elle témoigne.

En 2013, la vie de Valérie a basculé. Sa fille de 16 ans est partie en Syrie. "Trois ans après, je ne comprends toujours pas pourquoi ma fille est allée là-bas, ni ce qu’elle est partie y faire", explique cette mère désemparée. "On est complètement anéanti, on n'arrive pas à y croire parce qu'on a donné une bonne éducation à nos enfants, on a fait au mieux pour eux en tant que parent", continue-t-elle.


Elle explique que sa fille a été "harponnée par un garçon qui a tissé sa toile, telle une araignée". Il l’a isolée et refusait qu’elle téléphone à d’autres personnes que lui. Aujourd’hui, sa fille a 20 ans et elle est toujours en Syrie.

Le 28 septembre dernier est sorti au cinéma, Le ciel attendra, un film de Marie-Castille Mention-Schaar qui raconte les mécanismes du processus de radicalisation chez les jeunes. "Je me suis vraiment beaucoup, beaucoup, retrouvée dans ce film", explique Valérie. "Si j’avais vu ce film à l’époque, peut-être que ma fille ne serait jamais partie en Syrie, parce que j’aurais pu m’apercevoir de plus de choses." Comme ces détails anodins qu’elle n’a pas vus. Sa fille a, par exemple, refusé du jour au lendemain d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler les sourcils.


"Ces films sont importants pour appréhender ce genre de chose, pouvoir comprendre et essayer d’avancer avec tout ça", car pour elle, il ne s’agissait que d’une simple crise d’adolescence. "On ne peut pas imaginer à un seul moment qu’on ait pu mettre au monde, ou fabriquer, des terroristes. En tant que parent, ce n’est pas possible." Valérie l'assure : "Ce film peut aider des gens", elle qui regrette de ne pas avoir eu plus de messages de prévention en 2013.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter