Orages dans le Gard : comment expliquer ce phénomène violent ?

Orages dans le Gard : comment expliquer ce phénomène violent ?

Quelle est l'origine de ce phénomène dit méditerranéen ? Est-il plus fréquent ? Est-il plus violent aujourd'hui qu'auparavant ? Éléments de réponse.

Au sud de Nîmes, il est tombé deux mois et demi de précipitations en à peine 3 heures, un record pour le département. Si l'intensité a pris tout le monde de court, il s'agit pourtant d'un phénomène météorologique bien connu selon Évelyne Dhéliat. "C'est ce qu'on appelle un épisode méditerranéen. La Méditerranée très chaude 23 °C, donc c'est de l'air chaud et humide qui est propulsé par ces vents marins et qui rencontre de l'air froid en altitude. D'où la formation de ces cumulonimbus et de ces orages violents avec de fortes pluies", explique-t-elle.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans le cas de ce matin, il y a eu un facteur aggravant. L'orage est resté stationnaire, plus de dix mille impacts de foudre au même endroit. Météo France a basculé en alerte rouge vers 10 heures ce matin. Trop tard, car les calculateurs n'ont pas réussi à prévoir que ces orages allaient rester immobiles. "Ce que les modèles ont encore du mal à prévoir, c'est l'intensité exacte des orages qui vont avoir lieu et l'endroit exact, et s'ils vont être ou pas stationnaires. Donc, c'est ça qui est difficile quand on a un épisode méditerranéen en cours. On suit heure par heure, minute par minute la situation", indique Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France. "

En partie à cause du dérèglement climatique, ces épisodes méditerranéens sont plus fréquents et plus intenses qu'avant. En décembre 2019, en moins d'une semaine, deux épisodes consécutifs avaient fait de nombreuses victimes. Mardi soir, Météo France a placé 12 départements en vigilance orange. Orage, pluie et forte rafale de vent sont attendus au moins jusqu'à mercredi matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.