Pâques : il y a quelque chose qui cloche !

Pâques : il y a quelque chose qui cloche !

La chasse au chocolat dans le jardin est sans doute le moment le plus sympathique pendant cette période de Pâques. Un week-end crucial pour les chocolatiers qui ont tout de même dû s'adapter ces dernières années.

Un vaste bestiaire, de la basse-cour à la jungle, des créatures nocturnes ou légendaires, des rangées entières de lapins, mais dans cette grande surface, pas la moindre cloche. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises, chez ce chocolatier français, les dinosaures sont les succès du moment. Les cloches, ils en ont très peu. C'est un produit qu'ils vendent beaucoup moins maintenant, au point de ne plus représenter que 3% des ventes de Pâques de cette enseigne contre 40% pour les figures fantaisies. Chaque année, une nouvelle collection pour des clients friands de nouveautés : le homard de Pâques, le hérisson, le lapin rockeur... À mille lieux des très sages créations d'antan.

Toute l'info sur

Le WE

Sébastien Gaudard se souvient de ces cloches muettes du jeudi au dimanche de Pâques. Aux enfants, on les disait partis à Rome. Elles résonnaient à nouveau pour célébrer la résurrection de Christ. Un modèle incontournable donc, même si la cloche se vend un peu moins, y compris chez lui. Dans la pâtisserie familiale, des poissons, des coqs, et traditions de l'est, des lièvres, symbole de fertilité. De génération en génération, il est une tradition de Pâques qui n'a pas pris une ride : céder à la tentation du chocolat.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter