Pass obligatoire J-1 : ruée sur les tests

Pass obligatoire J-1 : ruée sur les tests

Lundi, la plupart de nos vies quotidiennes seront soumises au pass sanitaire. Il faut soit être vacciné, soit présenter un test négatif, et à la veille de l'échéance, c'est la ruée sur les tests.

La file d'attente est interminable devant un laboratoire ce dimanche. Il faut plus de quatre heures de patience pour un simple test PCR. C'est un examen indispensable pour certaines personnes non vaccinées à la veille de l'extension du pass sanitaire. Face à cette ruée, le ministère de la Santé annonce un assouplissement. Les tests pour le pass sanitaire seront désormais valables 72 heures au lieu de 48 heures.

Toute l'info sur

Le WE

Pour avoir un pass sanitaire valide, les personnes non vaccinées ou qui n'ont pas eu le Covid depuis moins de six mois, devront avoir soit un test PCR négatif, soit un test antigénique pratiqué en pharmacie, ou encore un autotest sous la supervision d'un professionnel de santé.

C'est une charge supplémentaire pour les pharmaciens, qui peinent à faire face à la demande. Dans une officine par exemple, le carnet de rendez-vous est déjà bien rempli. Et gare à ceux qui seraient tentés d'utiliser le QR code d'un ami vacciné, car cette fraude est désormais passible d'une amende de 750 euros, réduite à 135 euros si elle est réglée rapidement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Alec Baldwin réagit après avoir tiré et tué Halyna Hutchins sur le tournage de "Rust"

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.