Pass sanitaire : les zoos se réorganisent

Pass sanitaire : les zoos se réorganisent

REPORTAGE - Le pass sanitaire s'appliquera dès mercredi dans les lieux de culture et de loisirs qui rassemblent plus de 50 personnes. C'est notamment le cas pour le zoo d'Amnéville.

Deux mois après sa réouverture, le zoo d'Amnéville (Moselle) doit se réorganiser pour pouvoir appliquer les mesures du pass sanitaire, en espérant que cela ne fasse pas fuir la clientèle. Pendant que les hippopotames entament leur sieste, le personnel s'active à l'entrée du parc. Le responsable des espaces verts a une toute autre mission : mettre en place une longue file d'attente pour gérer le nouveau dispositif.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

En plus de la présentation des billets, les visiteurs devront montrer leur pass sanitaire à partir de mercredi, un QR code qu'il faudra scanner. Pour ce nouveau dispositif, le zoo va s'adapter. La crainte du personnel, c'est que l'attente devienne trop longue et que les esprits s'échauffent.

À l'intérieur du parc, la plupart des visiteurs accueillent positivement la mesure. Ceux qui ne sont pas vaccinés se sont empressés d'acheter leur billet pour profiter des derniers instants. La fréquentation pourrait baisser de 30% à 50%. Pour encourager les visites, les responsables réfléchissent à installer un centre de dépistage à l'entrée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"C'est comme si la vaccination ne servait à rien" : la déception des touristes face aux restrictions en Outre-mer

Covid-19 : décès de Jacob Desvarieux, figure du groupe Kassav'

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.