Permis de conduire : pourquoi certaines régions manquent-elles d’inspecteurs ?

Permis de conduire : pourquoi certaines régions manquent-elles d’inspecteurs ?

Dans certaines régions, il faut parfois six mois pour repasser le permis de conduire en cas d'échec puisqu'il n'y a pas assez d'examinateurs disponibles. Quelles sont les vraies raisons de cette pénurie ? Reportage dans le Calvados et en Saône-et-Loire.

Le mois de juin est traditionnellement l'un des plus chargés dans les auto-écoles. Pourtant, il n'y a plus de créneaux disponibles pour Alya El Amiri, élève d'une auto-école à Cluny (Saône-et-Loire) avant septembre prochain. C'est une très mauvaise nouvelle pour elle, car sans son permis, son job d'été pourrait être compromis. En Saône-et-Loire, le nombre d'inspecteurs a été réduit de moitié en un an. Pour la prochaine session d'examen, il reste treize places pour les candidats d'une vingtaine d'auto-écoles.

Toute l'info sur

Le 20h

Benjamin, lui, a enfin une date à la fin de ce mois de juin. Après trois mois d'attente, qu'il a fallu occuper car il lui est impossible de rester si longtemps sans s'entraîner. Et cela pèse lourd sur les finances. "Avec le moniteur, on replace des heures de conduite pour ne pas perdre la main, pour ne pas faire d'échec le jour de l'examen", précise ce candidat au permis de conduire.

Le Calvados n'échappe pas à cette pénurie d'inspecteurs. Le département ne peut plus compter comme les autres années sur les départements voisins. "Puisqu'on a déjà pris un peu de retard depuis un an avec le premier confinement, on a un effectif d'inspecteurs qui s'est réduit dû à des arrêts maladie, à des gardes d'enfant... Et ils n'ont pas été remplacés", déplore Émilie Denis, représentante Unidec du Calvados. Et si après des mois d'attente, ces deux candidats viennent enfin de passer leur permis, ils n'ont pas droit à l'erreur. En cas d'échec, leur auto-école ne pourra pas les réinscrire avant le mois de février prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 28 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Rappel de nombreux lots de glaces en raison d'un pesticide cancérogène

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.