Plantes exotiques : elles ont conquis nos jardins

Plantes exotiques : elles ont conquis nos jardins

La science a facilité la vie de ceux qui n’ont pas forcément la main verte. Les plantes exotiques, rendues beaucoup plus résistantes qu’avant, s’arrachent comme des petits pains. À tel point que la pénurie guette.

Les chariots vont et viennent pour préparer les commandes. Les cadences ont plus que doublé en un an. Autrement dit, en Seine-et-Marne, la demande en plantes et jardins exotiques a explosé en cinq ans selon Christophe Durand, PDG de la pépinière Terre Lointaine à Saint-Léger-Les-Vignes (Loire-Atlantique). “D’une année sur l’autre, on est sur une progression entre 20 et 40%. Cette année, on est à plus 100%”, précise le chef d'entreprise. Et cela, à peine sur six mois.

Toute l'info sur

Le WE

Compte-tenu du réchauffement climatique, les consommateurs demandent aux plantes de faire le grand écart, de résister au froid vif, à la grande chaleur, à la sécheresse, avec des coûts d’entretien limités. La palette des végétaux exotiques s’est considérablement enrichie ces dernières années. Les progrès scientifiques en matière d’hybridation permettent notamment d’avoir des plantes qui poussent, parfois deux fois plus vite avec des résistances aux températures bien supérieures . Rien qu’en plantes d’ornement, près de 300 espèces sont proposées à la vente, mais le choix se raréfie dans les régions où la température minimale descend en dessous de dix degrés.

Outre les végétaux d’ornement, les fruitiers exotiques connaissent, eux aussi, un succès vertigineux. Ce pépiniériste a multiplié par quatre les surfaces qui leur sont dédiées. Limitée aux citronniers et orangers, il y a dix ans, l’offre s’est considérablement diversifiée. Les émissions culinaires ont lancé des modes. Particulièrement prisés, le yuzu, la main de Bouddha,ou encore le citron caviar.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 13 décès en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

Malaise cardiaque d'Eriksen : "S'il n'est pas nul, le pourcentage de chances pour qu'il rejoue un jour est faible"

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.