Pluies diluviennes et inondations : la Moselle également touchée

Pluies diluviennes et inondations : la Moselle également touchée

La nuit dernière, il est tombé à Longuyon l'équivalent de deux mois de pluie. La ville a passé une partie de la journée les pieds dans l'eau. La demande de classement en état de catastrophe naturelle a été lancée.

Dans une rue de Longuyon, l'eau est montée à plus d'un mètre. Nos journalistes y ont retrouvé un habitant qui revient au domicile de ses beaux-parents pour la première fois depuis hier. Aucune pièce de sa maison n'a été épargnée. Heureusement, les occupants de la maison ont pu être évacués juste avant l'inondation. À quelques mètres en amont de cette habitation, deux rivières se rejoignent, la Crusnes et la Chiers, créant un débit impressionnant. On n'y fait plus la différence entre les rues et les rivières.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans cette commune, deux cents habitations ont été touchées. Une habitante de 98 ans qui s'est réfugiée au premier étage de sa maison, attendant la décrue. Et en tout, les pompiers sont intervenus plus de 600 fois en Meurthe-et-Moselle. À Longuyon, les dégâts sont très localisés. En 48 heures, il y est tombé l'équivalent de deux mois de pluie. La commune venait pourtant de réaliser des travaux pour contenir la rivière, mais tout a été submergé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Israël autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.