Poids des cartables : la FCPE réclame une loi pour les alléger

Poids des cartables : la FCPE réclame une loi pour les alléger

ÉCOLE - Selon les professionnels de santé, un cartable ne devrait pas excéder 10% du poids de l'enfant. Mais dans la réalité, ils sont toujours trop lourds. Un problème soulevé depuis des années par les fédérations de parents d'élèves qui réclament une loi.

Pour Léa et ses camarades, le lundi est une journée chargée. "Un  cahier d'exercice de français, un cahier de SVT, un cahier de français...", détaille-t-elle devant les caméras de TF1 en sortant les manuels de son cartable. Les cours s'enchaînent et le poids qu'elle doit porter sur le dos s'en ressent. "Il y a quand même chaque jour trois étages à monter, du coup, c’est un peu lourd", poursuit-elle. Quant aux autres élèves, pour certains, c'est le soir que ça devient difficile : "C'est au retour qu'on le sent le plus, on est plus fatigués", témoignent-ils. 

Toute l'info sur

Le 13H

Un mois après la rentrée des classes, ces élèves de sixième parlent même de l'école primaire avec un brin de nostalgie. "En CM2 les cahiers étaient dans la classe, donc on apportait juste un porte-vues et voilà", reconnaît un jeune garçon. Selon les professionnels de santé, un cartable ne devrait pas excéder 10% du poids de l'enfant. Alors comment expliquer une telle charge, notamment au collège ? 

"Un code protecteur pour les enfants"

Le problème n'est pourtant pas nouveau. Il est même dénoncé par les ministres de l'Éducation successifs depuis des dizaines d'années. Sans réelle avancée. Au point que la FCPE, la principale fédération de parents d'élèves, réclame une loi qui impose à l'Éducation nationale de prendre en compte ce fléau. "Il s’agirait d’aboutir à un code protecteur pour les enfants et les adolescents au même titre que le code du travail pour les salariés", explique la fédération qui reconnaît que "seul un texte législatif ou réglementaire pourrait imposer plus facilement le changement, la circulaire n’étant pas perçue globalement comme une contrainte"

Certains parents interrogés dans la vidéo en tête de cet article restent tout de même dubitatifs : "Je ne suis pas sûre qu'une loi changerait vraiment quelque chose. Ça me parait un peu extrême. À mon avis, c’est plus une question d'organisation de l'enseignant qui est plus ou moins sensible à la question", explique ainsi une mère de famille.

Lire aussi

Pour alléger le quotidien des enfants, certains tentent malgré tout de trouver des solutions, à l'image du collège Grand Lebrun à Bordeaux, qui a mis en place un système de double livre pour éviter les transports inutiles. D'autres solutions existent déjà comme la numérisation des documents ou des casiers à disposition des élèves. Mais selon la FCPE, les inégalités sont trop importantes d'un établissement à un autre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 cas à nouveau franchi ce mercredi

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.