Enfin la liberté : les routes et les gares prises d’assaut pour ce premier long week-end déconfiné

Enfin la liberté : les routes et les gares prises d’assaut pour ce premier long week-end déconfiné

BOUFFÉE D'AIR - Malgré une météo qui s'annonce morose, vous devriez être 12 millions à partir pour le pont de l'Ascension. Résultat, ça va bouchonner sur les routes et dans les gares, avec en ligne de mire les bords de la Méditerranée qui s'annoncent comme l'une des destinations idéales pour ce long week-end.

Il était attendu comme le messie, ce premier long week-end post confinement. Sans surprise, les automobilistes seront nombreux à prendre la route, à tel point que Bison Futé voit rouge, et ça n'était plus arrivé depuis le 28 août 2020 ! Dès ce mercredi, la circulation va donc être chargée à la sortie des grandes agglomérations. Les côtes méditerranéennes seront prisées, et l’autoroute A7 s’annonce déjà très difficile, notamment entre Lyon et Orange. Tout comme l'autoroute A9 entre Montpellier et Narbonne ainsi que l’A61 entre Toulouse et Narbonne. Si les Français ont décidé de partir plus tôt, c’est aussi en raison du couvre-feu national qui est maintenu jusqu'à la semaine prochaine de 19h à 6h du matin.

Toute l'info sur

Le 13H

Un million de passagers dans les gares

Cette tendance semble se poursuivre sur la journée du jeudi 13 mai, de nouveau classée rouge dans le sens des départs en Île-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes. C’est en matinée et en début d'après-midi que les conditions de circulation seront les plus délicates sur les autoroutes. Enfin, après une accalmie vendredi et samedi, Bison Futé hisse une nouvelle fois le drapeau rouge sur tout le territoire national dans le sens des retours. 

La société d'autocars interurbains FlixBus attend de son côté "plus de 100.000 passagers" tout au long du week-end et mettra 250 cars sur les routes.

Même frénésie dans les gares. Et ce n'est pas la météo plutôt maussade et fraîche, prévue pour ces quatre jours, qui a calmé les ardeurs. Ainsi, environ un million de voyageurs sont attendus dans les TGV et trains Intercités à l'occasion de ce pont de l'Ascension, a annoncé mardi la SNCF. "Près de 2.500 TGV circuleront entre mercredi et dimanche. Huit TGV sur dix en moyenne seront en circulation - 100% sur les axes Atlantique et Sud-Est - et 95% des TER", a-t-elle détaillé dans un communiqué.

Ça fait du bien de changer d'air pendant cette période.- Un Parisien en week-end à Marseille

Les sirènes de la Méditerranée semblent en particulier avoir attiré les voyageurs, à voir l'affluence ce matin en gare de Marseille dans le premier train en provenance de Paris. À peine le pied posé sur le quai, certains avaient déjà comme un sentiment de liberté. "Ça fait du bien. Ça fait du bien de changer d'air pendant cette période", lâche l'un d'eux dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Pour d'autres, le programme du jour est déjà tout trouvé. "Piscine et maillot, c'est tout", se réjouit une jeune fille. Beaucoup ont en effet pris la direction de la mer, si l'on en juge par la foule qui se pressait ce mercredi matin pour voir les îles du Frioul. Une parenthèse bienvenue pour cette Parisienne. "Ça fait un an qu'on n'a pas quitté Paris, donc on en profite. Même si les bars et les restaurants ne sont pas encore ouverts, déjà de s'aérer et changer d'air, on est ravi", témoigne-t-elle. 

Lire aussi

Avec une envie irrépressible d’espace et d’évasions, dès l'annonce du déconfinement, les réservations de trains, de location de voitures, de gîtes, de chambres d’hôtel et de camping ont explosé pour ce week-end de l'Ascension. Seul bémol, à la montagne où la météo capricieuse a fait fuir les clients. Résultat, beaucoup d'hôtels ont toujours leur cahier de réservation vide.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'obligation vaccinale des soignants repoussée au 31 décembre en Guadeloupe et en Martinique

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.