VIDÉO - Pour Luc Ferry, Edwy Plenel est "un trotskiste fanatique"

DirectLCI
POLÉMIQUE - Cette semaine, le directeur de Charlie Hebdo, Riss, a accusé Edwy Plenel, le directeur du site d'information Mediapart, de "condamner à mort une deuxième fois" sa rédaction en disant que le journal satirique prenait part à une campagne "générale" de "guerre aux musulmans". Une passe d'armes entre les deux hommes qui suscite de vives réactions, et notamment celle de Luc Ferry, invité ce jeudi matin sur LCI.

La polémique n’en finit plus entre Charlie Hebdo et Edwy Plenel. Après les deux Unes visant d'abord Tariq Ramadan puis le directeur de Médiapart Edwy Plenel, la confrontation entre les médias alimente toujours autant les débats. Riss, le directeur du journal satirique a accusé Edwy Plenel de "condamner à mort une deuxième fois" Charlie Hebdo, dont la rédaction a été décimée par des terroristes en janvier 2015.


Ces accusations font suite aux déclarations d’Edwy Plenel au micro de France Info cette semaine : "La une de Charlie Hebdo fait partie d'une campagne plus générale que l'actuelle direction de Charlie Hebdo, Monsieur Valls (Manuel, l'ancien Premier ministre, ndlr) et d'autres, parmi lesquels ceux qui suivent Monsieur Valls, une gauche égarée, une gauche qui ne sait plus où elle est, alliée à une droite voire une extrême droite identitaire, trouvent n'importe quel prétexte, n'importe quelle calomnie, pour en revenir à leur obsession : la guerre aux musulmans, la diabolisation de tout ce qui concerne l'islam et les musulmans."

En désignant des cibles, oui, on risque d’entraîner Daech ou des terroristes vers un appel au meurtreLuc Ferry

Depuis, les tensions se sont amplifiées avec des sorties médiatiques, à gauche comme à droite, de la classe politique. Invité ce jeudi matin sur LCI, Luc Ferry, l’ancien ministre de l’Éducation nationale, a pris la défense de Charlie Hebdo.  Le philosophe a ainsi déclaré à propos d’Edwy Plenel qu’il est "un trotskiste fanatique […], il a une conception du journalisme comme trotskiste fanatique. Médiapart est une machine de guerre, ce n’est pas du journalisme objectif".

Pour Luc Ferry, les déclarations d'Edwy Plenel mettent en danger la rédaction de Chalie Hebdo  : "Je ne dis pas que Mediapart ou Edwy Plenel veulent assassiner des gens […] mais en désignant des cibles, oui, on risque d’entraîner Daech ou des terroristes vers un appel au meurtre".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'invité d'Audrey Crespo-Mara

Plus d'articles

Sur le même sujet