Pourrai-je me faire vacciner sans consultation de mon médecin? Le 20H vous répond

Pourrai-je me faire vacciner sans consultation de mon médecin? Le 20H vous répond

PRATIQUE - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Aujourd’hui, on s'intéresse au vaccin.

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour : une personne âgée de 75 ans, ne résidant pas en Ehpad, peut-elle se faire vacciner ? Un commerce pourra-t-il interdire l'accès aux personnes non vaccinées ? Yani Khezzar répond à ces questions, sur le plateau de Julien Arnaud, dans la vidéo en tête de cet article.

Sera-t-il possible de se faire vacciner sans consultation de son médecin pour éviter les délais d'attente parfois longs ?  

Pour le moment, la consultation est obligatoire avant l'injection. Cela sert à informer sur le vaccin, à recueillir le consentement mais aussi à vérifier qu'il n'y a pas de contre-indication médicale chez le patient (risque d'allergie, par exemple). Une fois les personnes à risque vaccinées, le gouvernement décidera ou non de rendre cette consultation facultative. Mais rien de tout cela n'est prévu pour le moment.

J'ai plus de 75 ans, je suis en bonne santé et je ne réside pas en Ehpad. Puis-je me faire vacciner ?

Oui, mais pas tout de suite. Ce sera possible d’ici le mois de février normalement. On rappelle le calendrier de vaccination. La première phase a débuté il y a quelques jours (le 27 décembre) : elle concerne tous les résidents des Ehpad et les professionnels de santé fragiles. À partir de fin février-début mars, suivront les personnes de plus de 75 ans et les plus de 65 ans atteints de pathologies. Puis pour tout le reste de la population ce ne sera pas avant le printemps. 

Toute l'info sur

LE 20H VOUS RÉPOND

Un commerce, un restaurant ou un lieu de culte pourra-t-il, à terme, refuser l'accès aux personnes non vaccinées ?

Non, ce serait parfaitement illégal. Parce que le vaccin n'est pas obligatoire, et il ne le sera pas, c'est ce que rappelle le Gouvernement. Donc refuser l'entrée sous ce motif serait de la discrimination et même, pour les commerces, un refus de vente. Cela est puni par la loi.   

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Les questionnements restant nombreux, cette rubrique continuera d'accompagner le public tout au long de cette période. Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée : le20Hvousrepond@tf1.fr.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu à 18h : 5.900 verbalisations pour 40.000 contrôles

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter