Prêter des œuvres d'art à des particuliers : la bonne idée de l'artiste peintre Olivier Masmonteil

Prêter des œuvres d'art à des particuliers : la bonne idée de l'artiste peintre Olivier Masmonteil
Ma Région, Mon Action

ART - C’est la bonne idée d’Olivier Masmonteil. Il a lancé l’opération "une œuvre à la maison" qui consiste, pour les particuliers, à accueillir un tableau chez eux. Une initiative qui traverse la France.

Pendant ce troisième confinement, le peintre Olivier Masmonteil a eu la bonne idée de créer "Une œuvre à la maison". Partout en France, des artistes, galeries, centres d’art et musées mettent à disposition leurs tableaux auprès de particuliers pendant deux mois au maximum. Les photos des œuvres des artistes volontaires sont exposées sur le réseau social Instagram. Ensuite, les particuliers intéressés doivent envoyer un mail ou un courrier de motivation pour que le tableau arrive chez eux. Ils ont quinze jours après que l’œuvre a été diffusée sur le site. La concurrence est rude. À l’issue de ces deux semaines, les artistes sélectionnent les gagnants. À Lille, un jeune couple a été choisi et découvre l’heureuse surprise. "C’est aussi s’immerger dans un monde qui est beau. Ça nous permet de rêver aussi un petit peu, on en a besoin", témoigne-t-il. 

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

Ce sont les artistes eux-mêmes qui se chargent de déposer le tableau chez les particuliers, pouvant ainsi échanger autour de l’œuvre. Emmanuel Moralès fait partie de l’opération. Ce jour-là, il vient prêter "Monument Valley" à Alexandra. "Ça me fait plaisir qu’elle sorte de l’atelier. C’est aussi un moyen de diffuser un peu le travail autrement que par les galeries qui sont fermées aujourd’hui", affirme-t-il. 

C’est l’œuvre qui vient au public - Olivier Masmonteil, artiste peintre

Cette initiative a été pensée suite à la fermeture des lieux culturels, les Français ne pouvant plus fréquenter musées et galeries. "Ça fait un an que les expositions sont fermées, décalées ou reportées et c’est une grande frustration pour beaucoup d’artistes. Je me suis dit 'il faut absolument que les œuvres retrouvent leur public'. Plutôt que le public vienne à l’œuvre, c’est l’œuvre qui vient au public", explique Olivier Masmonteil dans le reportage en tête de cet article. L'opération est bénéfique à la fois pour les artistes et pour les particuliers. Les peintres peuvent ainsi exposer et faire connaître leur travail tandis que les passionnés d’art peuvent admirer une œuvre qu’ils n’auraient parfois jamais pu s’acheter.  

Lancée début avril, l’opération "une œuvre à la maison" vise à offrir une bouffée d’oxygène artistique en attendant la fin du confinement, a expliqué à l’AFP l’artiste "engagé pour un art non élitiste et accessible". Il appelle tous ceux qui le souhaitent à rejoindre l’opération, qui concerne des œuvres de moins de 10.000 euros, pas trop fragiles. Seuls les particuliers se trouvant à moins de 10 kilomètres de la localisation des œuvres peuvent en profiter. Déjà une trentaine d’artistes se sont mobilisés. 

Une initiative inspirée des "artothèques"

Les tableaux sont laissés contre la modique somme de 15 euros. Olivier a expliqué s’être inspiré des "artothèques", centres de prêt d’œuvres d’art qui sont environ une dizaine en France dont le plus connu, créé il y a 30 ans, se trouve à Caen. "Je voudrais transformer la France en une artothèque géante et que cette opération devienne virale. On adorerait même que le Louvre prête une petite œuvre", confie l’artiste installé en région parisienne. 

Lire aussi

"Et le jour où les lieux d’art rouvriront, ce serait bien que chacun vienne raccrocher les œuvres qu’il a reçu en prêt, en une gigantesque performance", ajoute-t-il. L’opération remporte du succès et pourrait être prolongée même après la réouverture des lieux d’exposition. 

Ce n'est pas la seule initiative d'Olivier concernant les œuvres d’art. Pendant le premier confinement, il avait lancé "Traversée", un journal d’échange entre artistes sur les réseaux sociaux et encouragé le don d’œuvre pour des ventes au profit des hôpitaux. 

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau, le suspect arrêté

EN DIRECT - 4200 policiers et gendarmes à Paris pour bloquer la manifestation pro-palestinienne interdite

EN DIRECT - Cévennes : après sa reddition, Valentin Marcone "était dans une volonté de dialogue"

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

Amandine Petit en finale de Miss Univers : ses parents sont ses plus grands fans

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.