Protocole sanitaire à la cantine : des pique-niques désormais servis aux écoliers de Vence

Protocole sanitaire à la cantine : des pique-niques désormais servis aux écoliers de Vence

REPORTAGE - De plus en plus d'établissements scolaires font preuve d'imagination pour pouvoir faire manger tous les enfants à bonne distance. A Vence (Alpes-Maritimes), c'est pique-nique à tour de rôle selon les classes.

Chaque jour dans cette école de Vence, deux classes mangent un pique-nique à tour de rôle, dans une salle à l'écart. Les sandwichs et les chips ont visiblement du succès et les élèves semblent apprécier. "Là, on peut s'amuser, parce qu'à la cantine, on ne peut pas faire du bruit", s'enthousiasme l'un d'entre eux.

Toute l'info sur

Le 13h

Les autres enfants, eux, continuent de manger normalement à la cantine. Mais le nouveau protocole sanitaire demande une réorganisation du réfectoire. "Les enfants doivent déjeuner par classe, et nous avons une distance de deux mètres à respecter entre chaque classe", explique une responsable. Faute de pouvoir pousser les murs, la ville de Vence, qui a en charge la restauration scolaire, a fait ce choix des repas froids. Cela a permis d'éviter la fermeture de la cantine, qui aurait pénalisé les parents d'élèves.

Ce mardi matin, devant l'école, la plupart des parents étaient compréhensifs, conscients du casse-tête qu'entraînent les mesures sanitaires. Si le temps le permet, on se dit que les pique-niques pourraient être pris à l'extérieur. Mais ce n'est pas si évident. Encore faut-il trouver un espace dans la cour de récréation car, là aussi, chaque classe est séparée pour éviter le brassage des élèves.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter