Quarante jours dans une grotte : retour à l’air libre !

Quarante jours dans une grotte : retour à l’air libre !

Après 40 jours dans les entrailles d’une grotte de l’Ariège, sept femmes et huit hommes, sont remontés à la surface ce samedi matin. L'épilogue d’une expérience scientifique sur l’effet de la privation totale de lumière naturelle et de repère temporel.

Cela fait 40 jours qu’ils n’ont pas vu cette lumière ni senti la chaleur du soleil. C’est une première mondiale ! Ce groupe de 15 personnes a vécu près d’un mois et demi dans les entrailles de la terre, en dehors du temps. C’est Jérémy Roumian, le directeur des opérations de la mission “Deep Time”, qui leur a annoncé jeudi soir la fin de l’aventure. Exceptionnellement, nous avons été autorisés à passer les dernières 36 heures avec eux.

Toute l'info sur

Le WE

Pour eux, le temps s’est ralenti, ils pensaient en avoir encore pour plusieurs jours. “On ne s’attendait pas du tout à ça. Là, j’en était à mon 27e cycle au soir”, nous confie Alexis Monseigny, un aventurier. C’est fou et forcément émouvant pour les sept femmes et huit hommes qui ont accompagné Christian Clot dans cette expédition scientifique. “Merci d’avoir accepté de venir dans cette grotte. Ce n’était pas évident et j’espère sincèrement que cette expérience-là a correspondu à quelque chose qui était important pour vous. Et soyez fier de ce que vous avez fait”, leur a déclaré ce concepteur, directeur et leader de cette expédition.

Entre jeudi soir et ce samedi matin, ils ont donc eu peu de temps pour ranger les quatre tonnes de matériel, et rassembler une vie sous plastique dans 100% d’humidité. Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : nouveau déluge de missiles la nuit dernière

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion à perpétuité

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.