VIDÉO - "Que va-t-on faire en Syrie, en Irak, en Libye ?" : Michel Onfray voit un lien entre les interventions militaires de la France et les attentats qui la frappent

DirectLCI
TERRORISME - Invité de LCI mercredi matin, Michel Onfray a une fois encore souligné la corrélation qui existe selon lui entre les opérations extérieures de la France et les attentats qui la touchent. Au lendemain de l’attaque sur le parvis de Notre-Dame, le philosophe a plaidé pour que l’on s’interroge sur les motivations des assaillants.

Existerait-il un effet boomerang entre les interventions que mène la France à l’étranger et les attaques qui la frappent ? Depuis les attentats de novembre 2015, Michel Onfray n’a cessé de défendre cette thèse. Au lendemain de l’attaque sur le parvis de Notre-Dame d’un policier par un homme disant agir "pour la Syrie", le philosophe exige que les responsables français s'interrogent sur les conséquences que peuvent avoir à domicile les actions militaires extérieures de la France . 

Que va-t-on faire en Syrie, en Irak, en Libye? Pourquoi ne va-t-on pas en Corée du Nord?Michel Onfray

"Quand ce monsieur frappe un policier avec un marteau et dit 'c’est pour la Syrie', peut-on entendre ce que dit ce monsieur ?", lance-t-il en évoquant l'assaillant. "Qu’est-ce qu’on va faire en Syrie, en Irak, en Libye ? Pourquoi on ne va pas en Corée du Nord ?", s’interroge-t-il. "Je fais mon travail de philosophe en me demandant : 'd’où vient [le terrorisme]?'"


Pour lui, la corrélation ne fait aucun doute : "Cela veut dire  que nous récoltons nationalement ce que nous semons internationalement."

Répondant à ses détracteurs qui l’accusent de légitimer les tueries en pointant cette justification géopolitique, Onfray rétorque: "Je pense qu’il faut laisser les pays autonomes et ne pas se comporter comme on le fait depuis George W. Bush. Je vous rappelle que ces guerres ont causé 4 millions de morts parmi les musulmans. Le terrorisme me paraît explicable, pas justifiable." 

Plus d'articles

Sur le même sujet