VIDEO - Quelles sont les 21 mesures qui vont faire aimer les maths aux élèves et améliorer leur niveau "catastrophique" ?

DirectLCI
C'EST CARRE - Le rapport de Cédric Villani et Charles Torossian propose notamment de renforcer la formation des instituteurs, de manipuler des objets dès le plus jeune âge ou encore d'expérimenter des méthodes qui ont fait leur preuve à l'étranger.

En maths, en France, le niveau est "catastrophique". A ce point. C’est pour tenter de (re)trouver l’excellence qu’un rapport publié lundi, piloté entre autre par le mathématicien et député LREM Cédric Villani et Charles Torossian, inspecteur général de l'Education nationale, liste 21 mesures pour améliorer le niveau des élèves français dans cette matière. Et faire aimer cette discipline, qui "occupe en effet une place à part dans les parcours scolaires".


Cette discipline visiblement mal-aimée est en effet devenue la matière reine pour accéder aux meilleures écoles et "son poids symbolique dépasse largement son poids réel", a indiqué le ministre de l'Education. Le rapport note que cette "domination" exerce "un sentiment d’autodépréciation très répandu, chez les élèves comme chez les adultes" et que dès 7 ans, "des élèves se déclarent déjà ‘nuls en maths’, a expliqué Jean-Michel Blanquer en présentant le rapport.

Formation des enseignants

Après avoir auditionné quelques centaines de personnes pendant trois mois et reçu plus de 1000 contributions, "on s'est rendu compte que la situation était encore plus grave que ce qu'on imaginait", a déclaré Cédric Villani. 


Dans leur rapport, les deux auteurs ne proposent pas de "recette miracle" mais préconisent un ensemble de mesures, insistant notamment sur l'amélioration de la formation des enseignants. Peu de professeurs des écoles se sentent en effet à l'aise avec les mathématiques, beaucoup d'entre eux étant issus de filières littéraires.


Le rapport préconise d'intégrer dès 2018 un volume d'enseignements dédié aux disciplines fondamentales, dont les mathématiques - déjà enseignées, ndlr -, à la formation initiale des instituteurs. Il s'agit aussi de développer la formation continue en nommant des "référents mathématiques" dans chaque collège ou lycée, pour favoriser le travail en équipe.

Des jeux et des concours

Le rapport suggère également de proposer à toutes les écoles un équipement de base, accompagné de tutoriels, qui favorise la manipulation d'objets réels ou virtuels. Il faudrait aussi développer les automatismes de calculs à tous les âges "par des pratiques rituelles" ("calcul mental et intelligent", répétitions...) et "cultiver le sens des quatre opérations dès le CP". "Les maths, ce ne sont pas uniquement des formules compliquées mais aussi des choses très simples qu'on peut faire avec des enfants de 6 ans", a plaidé Charles Torossian.


Les auteurs du rapport conseillent de lancer dès l'an prochain des évaluations de méthodes ayant fait leur preuve à l'étranger comme celle, fréquemment citée, de Singapour.  "Dans les méthodes comme celles de Singapour, on commence par de la manipulation et de l'expérimentation, on continue en nommant les choses et ensuite on est prêt à passer à l'abstraction", a expliqué Cédric Villani. S'il n'y a pas d'enseignants suffisamment formés, elle ne peut fonctionner, a-t-il toutefois insisté.

Autre idée : encourager des activités qui renforceront le goût pour les maths, comme des jeux ou des concours, sur le temps périscolaire par exemple. 


Les programmes du lycée, qui seront revus dans les mois qui viennent, devraient intégrer une partie de ces recommandations. "D'autres graines, à semer, produiront leurs effets sur le moyen et long terme", a promis Jean-Michel Blanquer. Reste la question de l'attractivité du métier de professeur de maths, qui subit actuellement une crise des vocations.

Les 21 mesures du rapport

Priorité au premier degré

  • 1Formation initiale

    Construire, dès 2018, la formation initiale des professeurs des écoles démarrant à Bac+1, de façon à assurer, dans une licence adaptée ou un parcours pluridisciplinaire, un volume suffisant d’enseignements dédié aux disciplines fondamentales.

  • 2CP-CE1 en Rep +

    Inclure, dès septembre 2018, les mathématiques dans la priorité nationale décrétée en Rep + (réseau d'éducation prioritaire) pour les CP et CE1 à 12 ; étendre cette mesure à l’ensemble des Rep en 2020.

  • 3Expérimentation à grande échelle

    Lancer, dès septembre 2018, sur le cycle 2, des expérimentations pour procéder à une évaluation scientifique de méthodes explicites et de l’efficacité de leur mise en oeuvre.

  • 4Équipement

    Proposer à toutes les écoles un équipement de base, accompagné de tutoriels, favorisant les manipulations d’objets réels ou virtuels.

Mathématiques : efficacité, plaisir et ambition pour tous

  • 1Les étapes d’apprentissage

    Dès le plus jeune âge, mettre en oeuvre un apprentissage des mathématiques fondé sur :

    - la manipulation et l’expérimentation ;

    - la verbalisation ;

    - l’abstraction.

  • 2Le cours

    Rééquilibrer les séances d’enseignement de mathématiques, redonner leur place :

    - au cours structuré et à sa trace écrite ;

    - à la notion de preuve ;

    - aux apprentissages explicites.

  • 3Périscolaire et clubs

    Encourager les partenariats institutionnels avec le périscolaire et favoriser le développement de ce secteur. Recenser et pérenniser les clubs en lien avec les mathématiques (de modélisation, d’informatique, de jeux intelligents, etc.).

    Rémunérer les intervenants et adapter les emplois du temps des enseignants.

  • 4Apports des autres disciplines

    Développer et renforcer les échanges entre les autres disciplines et les mathématiques ; expliciter les liens entre la langue française et les mathématiques dès le plus jeune âge.

  • 5Réconciliation

    Proposer aux élèves du lycée un module annuel de "réconciliation" avec les mathématiques sur des thématiques et des démarches nouvelles.

  • 6Projets

    Assurer, dans les projets disciplinaires ou interdisciplinaires (EPI, TPE, PPCP, Grand oral, etc.), une place importante aux mathématiques et à l’informatique.

Nombres et calculs

  • 1Sens des nombres et des opérations

    Cultiver le sens des quatre opérations dès le CP. L’enseignement effectif des grandeurs et mesures à l’école primaire vient soutenir le sens des nombres et des opérations.

  • 2Automatismes

    Développer les automatismes de calcul à tous les âges par des pratiques rituelles (répétition, calculs mental et intelligent, etc.), pour favoriser la mémorisation et libérer l’esprit des élèves en vue de la résolution de problèmes motivants.

  • 3Paliers

    Définir des paliers sur les bases des nombres et du calcul. S’assurer de la maîtrise obligatoire de ces fondamentaux par tous en mesurant, trois fois par an, les acquis des élèves sur un nombre limité d’items simples et standardisés.

Formation continue et développement professionnel

  • 1Référent mathématiques

    Développer la formation continue en mathématiques des professeurs des écoles. Dans chaque circonscription, favoriser le développement professionnel entre pairs et en équipe, et nommer un troisième conseiller pédagogique, "référent mathématiques".

  • 2Développement professionnel en équipe

    Développer la formation continue des professeurs de mathématiques à l’échelle locale, dans une logique de confiance, entre pairs et en équipe ; promouvoir l’observation conjointe ; dégager un temps commun dans les emplois du temps ; identifier les personnes ressources.

  • 3Laboratoire de mathématiques

    Expérimenter, financer et évaluer sous trois ans, dès septembre 2018, dans au moins cinq établissements et un campus des métiers par académie, la mise en place de laboratoires de mathématiques en lien avec l’enseignement supérieur et conçus comme autant de lieux de formation et de réflexion (disciplinaire, didactique et pédagogique) des équipes.

Pilotage et évaluation

  • 1Priorité nationale

    Inscrire les mathématiques comme une priorité nationale en mobilisant tous les acteurs de la chaîne institutionnelle (recteurs, cadres, formateurs, enseignants).

  • 2Expert de haut niveau en mathématiques

    Créer un poste d’expert de haut niveau en mathématiques à la Direction générale de l'enseignement scolaire. Il sera responsable du suivi et de la mise en oeuvre des préconisations de ce rapport au niveau national, il s’appuiera sur un réseau de chargés de mission académiques. Une évaluation de la mise en oeuvre de ces mesures sera effectuée dans trois ans.

  • 3Égalité femmes-hommes

    Former les enseignants et l’encadrement aux problématiques liées à l’égalité femmes-hommes en mathématiques (stéréotypes de genre, orientation professionnelle, réussite, etc.).

  • 4Manuels

    Les manuels de mathématiques feront l’objet d’un positionnement sur une échelle, par un comité scientifique, en regard de chacun des critères d’une courte liste arrêtée par ce même comité.

  • 5Montée en puissance d’un portail de ressources

    Doter ce portail de ressources en lien avec les mathématiques de moyens logistiques.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter