VIDÉO - Nekfeu et Catherine Deneuve s'opposent sur le hashtag #balancetonporc

OPINIONS - Ils n'ont ni le même âge, ni le même style, et apparemment pas le même avis sur les révélations de harcèlements sur Internet. Invités sur TMC jeudi 26 octobre pour faire la promotion de leur dernier film, les deux acteurs n'ont pas masqué leurs oppositions. Catherine Deneuve avait déjà fait part de son scepticisme autour du harcèlement dans le monde du cinéma.

Ils sont à l'affiche d'un film titré "Tout nous sépare". Et effectivement, les deux acteurs, Nekfeu et Catherine Deneuve, n'ont pas semblé en symbiose sur le plateau de Quotidien, jeudi 26 octobre. Interrogés sur leurs positions respectives sur l'affaire Harvey Weinstein et le hashtag #balancetonporc, le jeune rappeur et l'actrice culte semblent s'être heurtés à un conflit générationnel.

Des termes très excessifsCatherine Deneuve, sur le plateau de Quotidien (TMC)

Interrogée par Yann Barthès la première, Catherine Deneuve n'hésite pas une seconde : "Je ne trouve pas que ce soit le moyen le plus juste pour faire bouger les choses. Après ce sera quoi ? #balancetapute", lance-t-elle. "Je trouve que ce sont des termes qui sont très excessifs. Et je trouve surtout que ça ne résout pas le problème." 


Visiblement gêné, le rappeur Nekfeu, à ses côtés, tente de temporiser la discussion. "Je ne suis pas d'acord, mais je suis aussi d'une autre génération, peut-être," a tenté de justifier l'artiste avant de poursuivre : "Ce qui fait vraiment flipper ce genre de prédateurs, c'est la honte. Et notamment dans leur métier, dans leur business. C'est là où il faut frapper. "

Ce qui fait flipper ces prédateurs, c'est la honte. C'est là où il faut frapper. Nekfeu, sur le plateau de Quotidien (TMC)

Nekfeu rappelle ainsi pourquoi une grande majorité de femmes victimes de violences ne veulent pas porter plainte : "Les plaintes, les mains courantes... même les femmes battues n'ont pas de suites, parfois". Et d'enfoncer : "J'imagine aussi qu'une femme peut avoir honte d'aller au tribunal et d'affronter la personne." 


Mais Catherine Deneuve n'est résolument pas de cet avis. Elle interrompt sèchement le jeune homme : "Les réseaux sociaux, c'est presque de la délation," rétorque l'actrice. "C'est un raz-de-marée, et c'est ça qui ne correspond pas à la réalité." 


On ne les réconciliera pas sur le sujet, semble penser, sourire en coin, l'animateur de Quotidien, Yann Barthès, qui finit par les couper : "On sent que vous allez vous engueuler".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter