VIDEO - Ragondins maltraités : les défenseurs des animaux s'insurgent contre les agriculteurs

SOCIÉTÉ
POLEMIQUE – Parmi les actions chocs menées par les agriculteurs au cours de la journée de protestation, mercredi 5 novembre, des ragondins ont été frappés et écrasés. Des associations de défense des animaux portent plainte, tandis que Jean-Vincent Placé (EE-LV) a traité les responsables de "porcs".

La vidéo fait scandale. On y voit des ragondins maltraités, tapés à coups de pieds, aspergés de peinture et écrasés par des agriculteurs, notamment à Nantes. C'est l'une des actions choc menée par la profession à l'appel de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs pour crier leur "ras-le-bol". Mais cette violence à l'encontre des rongeurs ne passe pas chez les défenseurs des animaux.

EN SAVOIR + >> EN IMAGES : fumier, ragondins, dons : les actions choc des agriculteurs

"La Fondation Brigitte Bardot, scandalisée par les comportements délinquants des agriculteurs, portera plainte contre les actes de cruauté perpétrés à Nantes lors de cette manifestation initiée par la FNSEA", a déclaré son porte-parole, Christophe Marie. "Ils n'ont aucun respect pour l'animal, être sensible", a-t-il ajouté. L'association L214 a également annoncé son intention de porter plainte.

"Ces pauvres sadiques qui torturent des ragondins"

La controverse a également relancé les tensions entre agriculteurs et les écologistes. Jean-Vincent Placé, sénateur EE-LV, qualifiant implicitement de "porcs" les responsables sur Twitter.

"C'est symbolique, c'est des nuisibles, on est la meilleure profession pour les gérer", déclarait un manifestant peu avant l'action. "Les ragondins, c'est comme Ségolène [Royal], c'est des nuisibles", a en outre déclaré l'un des agriculteurs filmés par Télénantes, ajoutant à la polémique.

Outre les ragondins vivants brutalisés et jetés en direction de la préfecture de la Loire-Atlantique, d'autres animaux morts, dont des sangliers et des ragondins avaient été déversés avec du purin et des légumes pourris. Un ragondin mort, placé au coeur d'un rond-point, a été par ailleurs écrasé par un tracteur venu déverser des déchets agricoles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter