Rave party à Lieuron : pourquoi l'intervention des policiers a-t-elle tardé ?

Rave party à Lieuron : pourquoi l'intervention des policiers a-t-elle tardé ?

Le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre, une rave party a débuté à Lieuron, en Bretagne. L'on se demande alors comment une telle fête a pu se tenir alors que les rassemblements de ce type sont interdits.

En ce qui concerne l'affaire de la rave party à Lieuron, il faut tout d'abord noter que les forces de l'ordre ont rencontré plusieurs difficultés, en premier lieu celle de retrouver sa localisation. Les gendarmes avaient en effet plusieurs pistes : en Ille-et-Vilaine, dans le Morbihan, ou encore en Loire-Atlantique. Alors, ils ont dû répartir leur effectif.

Toute l'info sur

Le WE

Jeudi soir ils n'étaient environ que 200 gendarmes sur place lorsque sont arrivés des centaines de véhicules de fêtards bien décidés à s'installer. Face à la situation, les forces de l'ordre se sont laissés débordées. Elles ont essayé d'intervenir mais ont subi des tirs de projectiles. Trois gendarmes ont été légèrement blessés et un véhicule a été incendié.

L'ordre a donc été donné de se replier et de se contenter de filtrer les axes routiers pour éviter que de nouveaux fêtards viennent sur les lieux. Le commandant a précisés qu'il était difficile d'intervenir de nuit surtout lorsque les jeunes sont en état d'ébriété.

En ce qui concerne l'affaire de la rave party à Lieuron, il faut tout d'abord noter que les forces de l'ordre ont rencontré plusieurs difficultés, en premier lieu celle de retrouver sa localisation. Les gendarmes avaient en effet plusieurs pistes : en Ille-et-Vilaine, dans le Morbihan, ou encore en Loire-Atlantique. Alors, ils ont dû répartir leur effectif.

Jeudi soir ils n'étaient environ que 200 gendarmes sur place lorsque sont arrivés des centaines de véhicules de fêtards bien décidés à s'installer. Face à la situation, les forces de l'ordre se sont laissés débordées. Elles ont essayé d'intervenir mais ont subi des tirs de projectiles. Trois gendarmes ont été légèrement blessés et un véhicule a été incendié.

L'ordre a donc été donné de se replier et de se contenter de filtrer les axes routiers pour éviter que de nouveaux fêtards viennent sur les lieux. Le commandant a précisés qu'il était difficile d'intervenir de nuit surtout lorsque les jeunes sont en état d'ébriété.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25.403 nouveaux cas en 24 heures contre 22.501 il y a une semaine

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

Ce qu'il faut retenir des annonces de Castex pour "éviter un nouveau confinement"

Qui sera vacciné et quand ? Les dates à connaître du calendrier vaccinal

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter