Reconfinement à Dunkerque : comment les habitants de Craywick ont occupé leur samedi

Reconfinement à Dunkerque : comment les habitants de Craywick ont occupé leur samedi

Dunkerque et une cinquantaine de communes aux alentours vivent ce samedi leur premier week-end de reconfinement. A Craywick, les habitants avaient de quoi s'occuper.

Premier week-end de reconfinement pour Dunkerque et une cinquantaine de communes aux alentours. Parmi elles, Craywick dans le Nord. Ici, les 700 habitants confinés ont quasiment tous la chance d'avoir un jardin et de quoi s'occuper : bricolage, collecte de bois. Stéphane, lui, préfère nettoyer sa voiture. "Je m'occupe de mon véhicule plus que d'habitude". Sinon il aura fait "des bonnes promenades en famille". Malheureusement, il faut rester chez soi. "C'est pour notre bien et pour le bien des autres aussi".

Toute l'info sur

Le WE

On n'a pas croisé grand monde dans les rues. Certains se passent même du masque, pourtant obligatoire. Mais tout le monde avait bien rempli son attestation. "Par rapport à Dunkerque ou les grandes villes, c'est vrai que chez nous c'est vraiment minime, mais il faut être prudent", dit un passant promenant son chien.

"Il y a moins de contraintes", reconnait Monsieur le maire. "Ça leur permet quand même de profiter des espaces extérieurs dans les règles du confinement du week-end, mais ça parait plus souple. Démonstration avec cette voisine quelques mètres plus loin : "Sans masque bien sûr, pourquoi ? Il y a une distance entre nous". Dimanche, les habitants de Craywick devront trouver d'autres activités avant d'être reconfinés le week-end prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Lire et commenter