Réouverture des commerces : ultimes réglages avant le jour J

Réouverture des commerces : ultimes réglages avant le jour J

PRÉPARATIFS - Dans les centres commerciaux, c'est la dernière ligne droite avant la réouverture. Depuis plusieurs jours, les employés préparent les rayons. Reportage à Nice.

Le centre commercial dans lequel nous nous sommes rendus, une centaine de magasins sont dans les starting-blocks. Derrière les rideaux encore baissés, on fait la poussière, on prépare les vitrines et on remet en place les articles dans les rayons. C'est le grand nettoyage avant l'ouverture.

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Y aura-t-il des promotions ? Pas chez tous les commerçants que nous avons rencontrés, mais il y aura des prix sur certains produits. "On a prévu effectivement de pouvoir donner des prix un peu plus accessibles aux clients, parce que nous, on n'a pas pu en vendre, des lunettes de soleil pour cet hiver", explique Audrey Renom, responsable du magasin Afflelou, au centre commercial Nice Lingostière.

Pour deux vendeuses, c'est la reprise après trois mois et demi de chômage partiel. Ravies de se retrouver ce matin, le magasin leur avait manqué. "La maison, stop ! On en a assez, on a besoin d'être actives, de retrouver nos clients, nos collègues", confie Stéphanie Martinez, gérante de la maroquinerie Cann'à sucre. "On est ravies. Et on a hâte d'être à mercredi", s'exprime la deuxième vendeuse.

Dans la maroquinerie Cann'à sucre, c'est l'heure de l'inventaire. Les stocks s'accumulent en réserve depuis des mois. "Comme les enfants ne sont pas forcément allés beaucoup à l'école l'année dernière, les parents n'ont pas renouvelé les cartables. Du coup, on a tout le stock de cartables de l'année dernière", nous fait-on savoir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.