Réouverture des remontées mécaniques : l'inquiétude des hôpitaux de montagne

Réouverture des remontées mécaniques : l'inquiétude des hôpitaux de montagne

Sauf coup de théâtre, les remontées mécaniques vont rester fermées. Cette décision est principalement motivée par la situation dans les hôpitaux, notamment dans les Alpes.

La station de l'Alpe d'Huez accueille plus d'un million de skieurs chaque hiver. Les pisteurs-secouristes interviennent sur tout le domaine. En cas d'appel et de blessure et pour des traumatismes plus graves, le SAMU et l'hélicoptère viennent en renfort. Cela n'arrive pas si fréquemment selon Fabrice Boutet, le directeur de la station. Il parle de 880 interventions et 22 personnes qui partent à l'hôpital par saison. Ce qu'il estime infime par rapport aux craintes selon lesquelles la réouverture de la station  surchargerait les hôpitaux de Grenoble.

Toute l'info sur

Le 20h

Selon l'association des Médecins de montagne, dans l'Hexagone, environ 5% des patients sont transférés à l'hôpital ou en clinique suite à un accident dans les stations de ski. À Grenoble, dans le plus grand hôpital des Alpes françaises, plus de trois cents lits sont occupés par des malades du Covid-19 aujourd'hui. Le professeur Marie-Thérèse Leccia, présidente de la commission médicale d'établissement du CHU, nous explique les conséquences que pourrait avoir une ouverture trop rapide des remontées mécaniques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : le début de la vaccination avec Johnson & Johnson reporté en France

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Lire et commenter