"Certaines sont dans un état pitoyable" : à Marseille, le grand chantier des écoles délabrées

"Certaines sont dans un état pitoyable" : à Marseille, le grand chantier des écoles délabrées

SUR LE BANC DES OUBLIÉS - Emmanuel Macron effectue une visite de trois jours à Marseille pour présenter un plan destiné notamment à répondre aux "urgences" éducatives de la deuxième ville de France. Le 20H de TF1 vous montre l'ampleur du défi.

Préfabriquées, parfois installées depuis 17 ans, et, dans certains établissements, des rats dans les cours ou des punaises de lit dans les dortoirs : l'état des écoles marseillaises est régulièrement pointé du doigt. "Certaines sont dans un état pitoyable", reconnaît le recteur de l'académie Aix-Marseille. Emmanuel Macron, en visite jusqu'à vendredi dans la cité phocéenne, est donc bien décidé à y mettre un coup de projecteur. Il assistera ce jeudi 2 septembre à la rentrée dans une école des quartiers nord, les plus pauvres de la ville.

Toute l'info sur

Le 20h

Mais dans le centre-ville, le constat n'est guère plus réjouissant. Par exemple à l'école élémentaire National, dans le 3ᵉ arrondissement, le carrelage n'est plus soudé au sol par endroits, comme le montre le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article : "Ça n'a l'air de rien comme ça, mais ça fait plusieurs années. Du coup il y a quelques enfants qui tombent", s'agace Mickaël Bregliano, enseignant en CM1-CM2 et délégué Snuipp-FSU. 

Juste à côté, dans une classe, il suffit de lever les yeux vers le plafond pour voir un morceau manquant tombé en plein cours. "Il y avait des élèves juste à côté", précise le professeur, avant de poursuivre la visite de l'établissement. "Dans les sanitaires, les éviers ou les toilettes sont régulièrement bouchés", souligne-t-il, avant d'ajouter que certains radiateurs fuient. Sans parler des pannes de chauffage dans les classes de maternelle. 

Un milliard pour rénover 200 écoles sur 472

Cette situation inquiète la ville depuis plusieurs années. Parents et professeurs dénoncent l'état de dizaines d'établissements. La question de la saleté préoccupe ainsi une mère de famille à la veille de la rentrée. "C'est une source d'angoisse. Pour nos enfants, on parle d'échec scolaire, mais comment peut-on leur demander de venir dans un établissement comme ça ?", s'interroge-t-elle. 

En 2019, la chambre régionale des comptes s'était penchée sur cette question de la vétusté ; elle dénonçait un défaut d'entretien et un manque d'investissement dans les écoles par la municipalité de l'époque. Élue en juin 2020, la nouvelle équipe municipale de gauche a fait campagne en promettant de consacrer un milliard d'euros pour leur rénovation. Après 30 millions d'euros pour des travaux d'urgence, 85 millions ont ensuite été engagés lors du vote du premier budget, en avril, pour un programme de réhabilitation de 11 des 472 écoles de la ville. Des travaux qui devraient débuter en 2022. 

Lire aussi

Au total, la Ville chiffre les besoins à un milliard d'euros pour rénover 200 écoles de la ville. "Ce chantier, c'est comme si on avait à reconstruire une ville de 20.000 habitants de A à Z", avait plaidé le maire Benoît Payan début juin. Des investissements attendus par les enseignants, mais qui réclament aussi des moyens humains. "On attend que ces écoles ne soient pas transformées en appartements témoin, en vitrines, avec de superbes bâtiments et personne à l'intérieur. Il faut qu'il y ait des gens pour les entretenir au quotidien", avance Carole Allione, directrice de l'école maternelle Canet Ambrosini. Aujourd'hui, 3300 employés municipaux sont chargés de l'entretien, des cantines ou de l'encadrement des enfants. La mairie promet d'en recruter plusieurs centaines dans les années qui viennent. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alec Baldwin tire et tue un membre de l'équipe sur un tournage : des photos de l'acteur juste après l'accident mortel publiées

Meurtre de Gabby Petito : les restes humains retrouvés en Floride correspondent au petit ami Brian Laundrie

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : le syndicat Solidaires dépose une requête contre la fin de la gratuité des tests

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.